Les graphistes en ont marre des concours et le font savoir

Capture d'écran concours de graphisme Fête du cinéma

En réaction au concours lancé par la FNCF pour réaliser l'affiche de la prochaine fête du cinéma, les graphistes ont publié une lettre ouverte dans laquelle ils font part de leur mécontentement.

Pour les professionnels des arts graphiques, c’est le concours de trop. La Fédération nationale du cinéma français (FNCF) a lancé un concours pour réaliser l’affiche de la prochaine fête du cinéma qui aura lieu en juin.

Les propositions visuelles des participants seront publiées sur une page Facebook dédiée. À la fin, le gagnant empochera la somme de 5 000 euros et les neuf finalistes auront droit à un an de cinéma gratuit.

Des conditions qui sont similaires à la plupart des concours de ce genre. Et ils sont nombreux. Que ce soit pour créer des logos, des affiches, ou même de costumes de cinéma (pour le film Valérian de Luc Besson), les concours de graphisme pullulent sur la toile.

C’est justement ce qui irrite les professionnels du graphisme qui rappellent que le graphisme est un travail. Et comme tout travail, il mérite salaire. Principal motif de mécontentement : les concours de graphisme font travailler des milliers de personnes gratuitement pour n’en rémunérer qu’une seule à la fin.

Une lettre ouverte publiée sur Facebook

Des graphistes ont donc décidé de réagir en créant une page Facebook nommée "La Fête du travail gratuit" dans laquelle ils publient une lettre ouverte à la Fédération du cinéma dont voici un extrait :

"Comptant sur la naïveté et l’ignorance des participants, vous êtes purement et simplement en train de vous offrir des milliers d’heures de travail non rémunéré, tout en décidant unilatéralement du tarif de l’unique prestation que vous achèterez au seul vainqueur, ainsi que du montant et des conditions (abusives) de la cession de droits d’auteur afférente, bref… vous êtes en train de renverser totalement les codes d’une relation client/prestataire saine et constructive."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Jacques Decombat - 20 Janvier 2017
très bonne initiative
Stéphane Nahmani - 20 Janvier 2017
La pétition : https://www.change.org/p/paye-ton-affiche
Gilbert Bouchard - 21 Janvier 2017
Eh oui, graphiste, dessinateur, auteur ce ne sont pas des métiers. Ce sont des gens qui s'amusent. On ne va pas payer des gens qui s'amusent. Par contre il faut qu'ils payent des impôts, l'AGESSA, leur caisse de retraite, etc et n'ont droit à rien, ni chômage, arrêt maladie, RSA, etc.
Cynthia Savage - 23 Janvier 2017
À partir de l'âge de 18 ans, travailler jamais gratos. Sauf si vous vivez toujours chez Mamie et Papy qui paient tous vos charges.
Colette Jauberthie - 24 Janvier 2017
D'accord avec Gilbert :
"Eh oui, graphiste, dessinateur, auteur ce ne sont pas des métiers. Ce sont des gens qui s'amusent. On ne va pas payer des gens qui s'amusent.."
Ajouter un commentaire...