La communication, moteur de croissance de l’économie française

© UDA-UDECAM/EY

L'étude, menée par le cabinet d'audit EY pour l'UDA et l'UDECAM, a étudié les chiffres et les tendances des dépenses du secteur de la communication en intégrant huit types de communication.

L'Union des annonceurs (UDA) et l'Union des Entreprises de Conseil et Achat Média (UDECAM) dévoilent les résultats d'une enquête menée auprès de 1 033 entreprises sur les emplois et les dépenses réelles de la communication en France en 2015.

Le secteur de la communication dans cette étude pas moins de huit domaines : la publicité, les actions de communication commerciale, la communication institutionnelle et le mécénat ainsi que les autres formes de communication investies ces dernières années, à savoir le digital, la marque employeur, la connaissance client et la communication interne.

"L'étude réalisée par EY montre pour la première fois le poids considérable du secteur de la communication tant en emploi qu'en création de valeurs pour l'économie française. Elle montre aussi la transformation des organisations des entreprises avec le développement de nouveaux métiers liés à la révolution numérique", commente Jean-Luc Chetrit, président de l'UDECAM.

46,2 milliards d'euros ont été investis par les entreprises en France dans leurs actions de communication en 2015. Cela incluant la masse salariale de leurs propres équipes dédiées à la communication (10,2 milliards d'euros, soit 22 %). Les investissements de communication des entreprises en France sont l'un des premiers moteurs de l'économie française.

L'investissement des entreprises en communication pour la croissance de leurs produits et services, l'animation de leurs réseaux commerciaux, le rayonnement de leur marque ou la dynamique de leurs ressources humaines représente l'équivalent de 2,1 % du PIB national.

Au total, environ 690 000 emplois sont dédiés à la communication : 155 000 professionnels qui travaillent en interne principalement dans les PME et micro-entreprises, 420 000 personnes en emplois indirects et induits générés grâce à l'activité économique supplémentaire résultant de la communication plus 115 000 en agences. 

Les investissements sont dominés par la communication commerciale qui représente 14,2 milliards d'euros soit 70 % du total investi en 2015 hors masse salariale. Elle regroupe l'ensemble des actions soutenant la vente des produits et services des entreprises, ainsi que la communication publicitaire (10,5 milliards d'euros).

Avec les réseaux sociaux, la frontière entre communication interne et externe s'estompe et du coup la marque employeur devient un enjeu. La communication sur l'entreprise elle-même pèse 7,1 milliards d'euros et se répartit entre l'externe (communication institutionnelle 4 milliards, marque employeur 1,1 milliard et mécénat 1 milliard) et la communication interne (1 milliard).

La présence digitale et la connaissance client sont centrales dans les stratégies de communication des entreprises. Pour preuve, les actions de communication digitales, hors display, représentent 2,8 milliards, et les dépenses dédiées à la connaissance client 1,3 milliard.

Les grandes entreprises et ETI interrogées disent vouloir renforcer leurs compétences en création de contenus pour l'ensemble de l'échantillon interrogé, l'animation de communautés pour 93 %, la gestion de la relation client (CRM) pour 93 % et l'analyse des données (data analytics) pour 71 %.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...