Les ventes de livres numériques chutent aux États-Unis

Sur les trois premiers trimestres 2016, le marché du livre numérique accuse une baisse de 18,7 %.

Les derniers chiffres de l’association des éditeurs américains (AAP) révèlent une baisse conséquente de la vente des livres numériques aux États-Unis. Avec un chiffre d’affaires de 877,1 millions de dollars, le marché du livre électronique accuse une baisse de 18,7 % au cours des trois premiers trimestres 2016 par rapport à 2015.

Sur la même période, le marché du livre de poche a augmenté de 7,5 % à 1,62 milliard de dollars, celui du hardcover a augmenté de 4,1 % à 1,73 milliard de dollars et celui du livre audio a augmenté de 29,6 % à 199,2 millions de dollars.

Un recul qui se confirme année après année

Le recul marqué des ventes de livres numériques se confirme de mois en mois aux États-Unis. Sur l’ensemble de l’année 2015, les ventes d’ebooks avaient déjà reculé de 9,5 %. Cette baisse consécutive tranche avec les chiffres de l’année 2014, où quelque 510 millions de livres numériques avaient été vendus, un record.

La hausse du prix est l’une des principales explications évoquées pour expliquer cette chute. Les grands éditeurs américains ont tous signé entre 2014 et 2015 un contrat avec Amazon, qui pèse un peu plus des deux tiers des ventes de livres numériques. Depuis, les prix moyens des livres numériques ont augmenté.

Ces chiffres ont été établis par l’association des éditeurs américains qui représente plus de 300 maisons d’édition. Ils ne représentent donc pas l’ensemble du marché de l’édition américain et notamment les ventes de certains petits éditeurs et des ouvrages publiés à compte d’auteur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...