Bénéfices en hausse pour Agfa Graphics

Le groupe Agfa-Gevaert a réussi à booster son résultat net.

Le constructeur Agfa-Gevaert qui compte Agfa Graphics (activités des arts graphiques), Agfa HealthCare (activités d'imagerie médicale) et Agfa Specialty Products (applications industrielles spécifiques), a publié ses résultats financiers 2016.
Le groupe belge affiche un chiffre d'affaires en baisse (- 4,1 % ou - 3,5 % hors effets de change) à 2,53 milliards d'euros. Mais son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIDA) est en hausse de + 10 % à 265 millions soit 10,4 % du chiffre d'affaires et les profits net se montent à 80 millions soit une augmentation de + 12,7 % par rapport à 2015.

Amélioration au dernier trimestre pour Agfa Graphics

Concernant Agfa Graphics, les ventes se sont améliorées au cours du dernier trimestre. Dans le secteur du prépresse, l'activité CTP a été affectée par la forte pression concurrentielle exercée sur les marchés de l'offset et par la faiblesse du marché de certains pays émergents. L'activité CTF a poursuivi sa baisse. 

Les revenus de l'activité jet d'encre ont été stables. Le carnet de commandes de ce secteur a également commencé à montrer une amélioration vers la fin de l'année.

Les solutions de plaques d'impression durables, ont, quant à elles, continuer à rencontrer un succès mondial.

En chiffre

Le chiffre d'affaires de la branche (1,26 milliard) en baisse (- 6,7 %) s'est amélioré au cours du dernier trimestre de l'année.

Les effets de la pression concurrentielle ont été compensés par des mesures d'efficacité structurelle et des effets positifs sur les matières premières. Agfa Graphics a ainsi pu améliorer sensiblement sa marge brute, passant de 28,3 % à 29,8 %.

Le BAIIDA récurrent est passé de 94,7 millions d'euros (7,0 % du chiffre d'affaires) en 2015 à 106,5 millions d'euros (8,4 % du chiffre d'affaires). Le bénéfice avant intérêts et impôts (BAII) récurrent est passé de 65,3 millions d'euros (4,8 % du chiffre d'affaires) à 79,8 millions d'euros (6,3 % du chiffre d'affaires).

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...