La fusion de Munksjö et Ahlstrom approuvée par la CE

La nouvelle entité cumule un chiffre d'affaires de 2,22 milliards d'euros.

Le
Exemple de production d'emballages alimentaires de Munksjö. © Munksjö

La Commission européenne a validé la fusion entre Munksjö et Ahlstrom. Les deux groupes finlandais ont maintenant reçu toutes les approbations de la concurrence nécessaires pour achever cette opération qui devrait être effective début avril 2017, conformément à leur prévision.

Annoncée en novembre 2016, cette alliance donne naissance à un leader mondial des solutions innovantes à base de fibres renouvelables, dont les ventes combinées annuelles atteignent environ 2,22 milliards d'euros. La future entreprise emploiera 6 200 salariés à travers dans 14 pays.

1 Tableau conçu avec les données de septembre 2016 (crédit Munksjö)

Les activités de la nouvelle entité deux groupes seront regroupés sous quatre pôles : la décoration (les papiers décoratifs et les papiers minces d'impression), la filtration (filtre à air, à eau, purificateur d'eau etc.), les solutions industrielles (comme les papiers dorsaux - release liners en anglais, les rubans, les papiers fins etc.) et les produits de spécialités (l'emballage alimentaire, papiers graphiques, étiquettes métallisées, les tissus médicaux etc.).

En France, Munksjö compte environ 900 employés répartis sur quatre sites de production (à Rottersac en Dordogne, à Stenay dans la Meuse, à La Gère en Isère et à Arches dans les Vosges).
Quant à Ahlstrom, il emploie environ 580 personnes dans cinq usines à papier (à Pont-Audemer dans l'Eure, à Saint-Séverin en Charente, à Brignoud dans l'Isère, à Bousbecque dans le Nord et à Ingré dans le Loiret) et un centre de recherche (à Pont-Evêque en Isère).

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO