Tendances de la production papetière française en 2016

Une année 2016 marquée par une stabilité de la production malgré un recul du chiffre d'affaires.

Le
© Copacel

La conférence économique de l’industrie papetière s’est déroulée mercredi 22 mars au Pavillon Ledoyen à Paris. L’Union Française des Industries des Cartons, Papiers et Celluloses (Copacel) a dressé le bilan de l’année 2016 et les perspectives 2017 de l’industrie du papier.

Stabilité de la production mais baisse du chiffre d’affaires

En 2016, la production française de papiers et cartons est restée stable à près de 8 millions de tonnes. À titre comparatif, la production en 2015 avait baissé de 1,4 %. Le chiffre d’affaires en revanche a reculé de 2 %. En cause : la baisse du prix de vente de la plupart des familles de papiers et cartons.

Évolutions différentes dans les différentes familles de produits graphiques

La production des papiers à usage graphiques a continué à baisser en 2016 (-3,8 %). Une baisse cependant moins significative qu’en 2015 (-5,9 %). La baisse de la consommation concerne notamment les papiers de presse.

Au contraire, la production de papiers et cartons d’emballages est en hausse de 1,3 % en 2016, notamment grâce à la croissance des entreprises produisant des papiers pour ondulés destinés à la fabrication de caisses en carton.

Dans la même tendance, la production des papiers d’hygiène est en hausse de 1,6 % par rapport à l’année à 2015. En ce qui concerne la production de pâte (marchande et intégrée), elle est restée stable (-0,3 %).

De manière globale, la production française de papiers et cartons évolue dans la moyenne européenne. Celle-ci a baissé de 0,1 % en 2016, notamment à cause des réductions de capacité en Europe du Nord.

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO