Gascogne continue à redresser la barre

Le groupe français spécialiste du bois et de l'emballage présente pour la seconde année consécutive, des résultats en hausse malgré une baisse du chiffre d'affaires.

Le
© Google street view

En proie à des difficultés financières depuis des années, le groupe landais spécialisé dans le bois, le papier et l'emballage, Gascogne, va beaucoup mieux. L'entreprise installée dans 70 pays affiche un chiffre d'affaires de 406,8 millions d'euros (415,1 en 2015), soit - 2 %, un EBITDA (résultat opérationnel courant + dotations nettes aux amortissements + dotations nettes aux provisions et dépréciations d'exploitation) de 22,0 millions (contre 16,7 en 2015), soit + 30 %, et un résultat net consolidé de 7,4 millions (7,1 en 2015).

"Les investissements réalisés en 2014 et 2015 ainsi que les plans d'économie et de rationalisation commencent à porter leurs fruits ce qui permet au groupe en 2016 d'améliorer significativement la rentabilité (l'EBITDA a doublé en deux ans) et de consolider la structure financière", indique le groupe dans son bilan financier de l'exercice 2016.

Détail des résultats par branche d'activité.

La division bois, Gascogne Bois, avait bien entamé son retour à la rentabilié en 2015 (l'EBITDA en 2014 étant passé de - 4,1 millions d'euros à - 0,9 million d'euros en 2015) grâce à l'arrêt des activités les plus déficitaires. En 2016, l'EBITDA est de - 1,5 million.

"Une analyse complète site par site, gamme de produits par gamme de produits est en cours afin d'élaborer un plan complémentaire de redressement à court et moyen terme", annonce le groupe à ce sujet.

La division emballage du groupe améliore son EBITDA de 6 millions d'euros soit + 34 % par rapport à 2015. 

Dans cette division, Gascogne Papier double sa rentabilité en 2016 grâce aux effets des mesures prises depuis trois ans sur sa structure de coûts : la masse salariale a diminué et grâce à la mise en service de la chaudière biomasse, les coûts d'énergie ont baissé (et ne sont plus dépendants des cours du fuel). La légère baisse du prix du bois – qui reste néanmoins beaucoup plus élevé que les cours historiques – contribue aussi à ces bons résultats.

Gascogne Sacs voit son EBITDA progresser, + 14 %, une hausse due au redressement de la filiale grecque, à l'amélioration de la rentabilité du site de Nantes à la suite de l'investissement important réalisé en 2015.

Et Gascogne Flexible poursuit sa progression, grâce principalement au site de Dax qui a bénéficié d'une optimisation de son organisation industrielle et de sa stratégie de développement sur des segments à plus forte valeur ajoutée.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO