A2C développe une machine pour faire du collage d'objets en volume

C'est en tout près d'un million d'euros qui ont été investis en 2016 pour l'introduction de ces nouvelles lignes et de nouveaux services comme le marquage à chaud sur grand format.

Située à Angoulême, en Charente (16), la société A2C développe son offre de services dans les solutions d’échantillons et de packagings.

Composée de 45 personnes, elle propose une large gamme de services pour répondre aux besoins techniques de ses clients : imprimeurs, cartonniers, conditionneurs, marques propres… Sa particularité est de travailler sur des matières épaisses, comme du carton.

A2C vient de développer avec sa société filiale Esatec, leader mondial dans la fabrication de machines de collage en repérage, une nouvelle génération de machines de façonnage d’échantillons cosmétiques et parfums. qui complète son parc avec une vingtaine de processus différents

Cette nouvelle génération de machine est composée de contrôle par caméra et de robots qui permettent de s’ouvrir à de nouveaux marchés.

Collage d’objets en volume

Sofia Borges, responsable commerciale chez A2C, explique :

"Jusqu’ici nous étions capables en interne de coller tout ce qui est sachets plats, cartes, échantillons, etc. Aujourd’hui nous avons développé une machine pour faire du collage d’objets en volume. Par exemple, tout ce qui est échantillon en doses thermoformées. La machine est équipée d’un robot qui prend une photo en instantané des produits, quelque soit leurs positions, les récupère et les collent automatiquement sur un encart."

Cette nouvelle machine permet à A2C, qui travaillait beaucoup sur les doses à plat, de s’ouvrir aux marchés des doses/objets en volume, des marchés très conséquents en terme d’échantillonnage.

La machine est équipée de nombreux modules différents qui permettent également de faire du collage de tissus, de rubans ou encore d’insérer des cartes à parfum dans de petits fourreaux en automatique, en un seul passage.

Les clients de l’entreprise se répartissent principalement dans le domaine des spiritueux, de la parfumerie, de la cosmétique et du make-up. Elle travaille également avec des imprimeurs qui cherchent des solutions pour façonner leurs produits.

C’est en tout près d’un million d’euros qui ont été investis en 2016 pour l’introduction de ces nouvelles lignes et de nouveaux services comme le marquage à chaud sur grand format.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...