Brèves : Brèves : Les petites infos de l'industrie des arts graphiques - 27 octobre 2017

Le record du monde du plus long crayon à papier, UPM réduit sa production, une hausse des prix des papiers Lecta, Causette en difficulté, des investissements Autajon... Les petites infos de la semaine.

Le

Record battu du plus long crayon du monde : plus d'un kilomètre

Les salariés de l'usine d'instruments d'écriture Bic située à Samer dans le Pas-de-Calais se sont amusés à battre le record du monde du plus long crayon. Il était détenu par la marque allemande Staedtler et établi à 459,97 m en 2015. Et ils ont réussi ! Avec un record homologué par le Livre Guinness des records à 1091,99 m ! 
Ce crayon gigantesque est un crayon à mine graphite de la gamme Évolution. L'extrudeuse a mis environ une demi-heure pour produire ce crayon à papier. 133 salariés Bic des sites de Samer et de Boulogne-sur-Mer ainsi que dix employés de la ville ont été mobilisés. Le crayon géant a ensuite été découpé en 5 000 crayons de taille standard, offerts aux participants.
L'usine de Samer, nouvellement agrandie, a été officiellement inaugurée le 23 octobre. Elle regroupera les sites de Samer et de Boulogne-sur-Mer (250 salariés au total). Le transfert des activités de Boulogne-sur-Mer vers Samer s'achèvera en 2020. 

UPM réduit sa capacité de papier graphique

Le groupe papetier finlandais va arrêter définitive la production sur la machine à papier 5 de UPM Blandin dans le Minnesota, aux États-Unis, résuisant la capacité annuelle d'environ 128 000 tonnes de papier couché pour magazines. Il explique cette mesure par des surcapacités sur le marché du papier en Amérique du Nord. 150 postes seront affectés par les plans. La fermeture devrait être achevée d'ici la fin du 1er trimestre 2018.
Et dans ses unités UPM Nordland Papier et UPM NorService à Dörpen, Allemagne, le plus grand site de papier fin d'Europe , le groupe va rationaliser des processus internes et investir dans l'automatisation afin de réduire ses coûts fixes. 223 postes seront affectés par ces mesures.
Ces frais de restructuration sont évalués à 35 millions d'euros et ces mesures devraient se traduire par des économies annuelles d'environ 30 millions d'euros.

Hausse des prix des papiers thermiques et autocopiant Lecta

Lecta annonce une hausse de prix sur les commandes de papiers thermique et autocopiant, qui sera effective à partir du 2 janvier 2018. L'augmentation est de l'ordre de 8 à 10 % pour les deux gammes de papier, en fonction du format et du pays. Selon le papetier, cette hausse de prix est "inévitable" pour compenser l'augmentation constante des coûts de fabrication et de distribution.

Le magazine Causette au bord du gouffre

Depuis le 13 octobre, le magazine mensuel Causette demande l'aide de ses lecteurs. 

"Causette a connu, entre fin 2016 et début 2017, disons… un léger 'trou d'air' qui a vidé le frigo. Heureusement, depuis plusieurs mois, les ventes du magazine remontent (environ 50 000 exemplaires par mois), mais nous payons très cher ce passage à vide. Au point que l'avenir du magazine est menacé de façon imminente", explique la rédaction sur son site internet.
Elle précise que ses ventes ont diminué de 20,29 % fin 2016-début 2017. Or le chiffre d'affaires du magazine repose à 95 % sur les ventes et 4 % sur la publicité.

Autajon installe une presse Domino

Autajon dont le siège est à Montélimar, a passé commandé de sa seconde presse d'étiquettes hybride Domino ABG pendant le salon Labelexpo 2017 en septembre en Belgique. Cette machine est composée un module jet d'encre Domino N6 10i 7 couleurs et d'un module de façonnage numérique, Digicon 3 de AB Graphics. Elle sera installée à l'usine de Sinel à Barcelone, au premier trimestre de 2018.

 

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO