Zoom sur la Labelmaster, la nouvelle presse d'étiquettes de Gallus

Philippe Carré, responsable de comptes Gallus chez Heidelberg France, nous présente cette nouvelle presse modulaire pour étiquettes et emballages...

En bêta test en Allemagne et Suisse depuis deux ans, la presse Gallus Labelmaster 440 tout juste commercialisée a déjà séduit les professionnels de l'étiquette et l'emballage. Une trentaine d'imprimeurs européens ont signé le bon de commande dont sept, lors du salon LabelExpo 2017 (fin septembre à Bruxelles en Belgique). 

Basée sur la conception modulaire des presses offset Speedmaster de Heidelberg, propriétaire du constructeur saint-gallois, la Gallus Labelmaster 440 est une presse flexo de 440 mm de large pour le marché des étiquettes et packaging, qui peut compter jusqu'à 15 groupes. Cette presse, la plus rapide de la gamme Gallus avec une vitesse de 200 m par minute, a la particularité d'être modulable. Le process de chaque groupe – sérigraphie, découpe, dorure à froid, pelliculage… – peut être changé, permettant à l'imprimeur de pouvoir l'adapter aux différents jobs.

Trois degrés de modularité possibles 

La Gallus Labelmaster existe en trois modèles. Le constructeur souhaite proposer la toute dernière technologie d'impression à des prix très compétitifs en adaptant le process aux besoins de chaque client.

La version Gallus Labelmaster est un modèle "figé". Il n'est pas possible de déplacer les groupes flexo. Philippe Carré, responsable de comptes Gallus chez Heidelberg France, explique : "Nous déterminons avec l'imprimeur quel process est le plus adapté et la presse ne pourra plus être changée."

Sur le modèle Gallus Labelmaster plus, il est possible de déplacer un ou plusieurs groupes qui ont été définis à l'avance. "Par exemple, au premier et au dernier groupes, il est possible de changer les unités flexo par des groupes sérigraphiques ou des groupes de perforation. Ces différentes possibilités de configuration doivent avoir été réfléchies avant avec l'imprimeur".

Et la version Gallus Labelmaster Avanced n'a pas de limites. "Le client peut faire ce qu'il veut !"

Moins de 10 min pour changer une unité d'impression 

Les changements des unités d'impression sont rapides et précis. Philippe Carré précise : "Pour changer le process, les groupes se transportent sur un chariot à l'extérieur de la machine et le conducteur a besoin de moins de 10 minutes pour procéder à la modification." 

Il poursuit : "Et la machine est extrêmement stable : les cylindres porte-clichés sont cloisonnés dans une cage, souligne Philippe Carré. Cela élimine les rebonds du cylindre porte-clichés contre le cylindre anylox et garantit une qualité d'impression constante et élimine les phénomènes de bâtonnage."

Une gâche réduite qui convient aussi aux séries courtes

La machine prend en charge une large gamme de substrats, du papier jusqu'au polyéthylène et polypropylène.

Les trois modèles impriment tous jusqu'à la vitesse de 200 m par minute. Et avec seulement 1,4 m entre chaque groupe et de nouvelles technologies de mise en route, cette presse demande que peu de longueurs de bande lors des réglages.

Par sa vitesse élevée et une gâche très faible, cette presse s'adresse aussi bien aux petites séries qu'aux grandes séries. "Et elle a un marché très large grâce aussi à son concept et sa laize de 440" ajoute Philippe Carré.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...