Smurfit Kappa refuse les avances d'International Paper

Le groupe rejette haut et fort l'offre "très opportuniste" d'International Paper

Le

Alors que les regroupements dans les arts graphiques vont bon train (Goss/manroland web ou Xerox/Fujifilm juste pour le début de l'année), certains se paient le luxe de refuser les offres de rachat. Et s'amuse à balancer l'info aux médias. Le papetier irlandais Smurfit Kappa a reçu une proposition de rachat du papetier américain d'International Paper. Une proposition de rachat "non sollicitée" et déclinée.

Liam O'Mahony, président de Smurfit Kappa, explique dans son communiqué : "Le conseil d'administration de Smurfit Kappa a rejeté à l'unanimité cette proposition non sollicitée et très opportuniste. Elle ne reflète pas la véritable valeur intrinsèque du groupe ni ses perspectives. Nous avons réalisé une performance record en 2017 et la dynamique des opérations s'est poursuivie en 2018."

Smurfit Kappa a récemment annoncé un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIDA) record de 1 240 millions d'euros en 2017 et une rentabilité des capitaux investis (ROCE) annuelle de 15 %.
Et le premier producteur européen d'emballages à base de papier compte accélérer son programme d'investissements avec une enveloppe de 1,6 milliard d'euros afin d'améliorer encore sa position sur le marché.

Il cite parmi les facteurs contribuant à une croissance forte de la demande européenne : le remplacement du plastique par des emballages à base de papier ; la croissance du e-commerce et la demande croissante des revendeurs discount pour les emballages prêts à la vente au détail.

De plus, il souligne que la demande en Amérique latine devrait croître à un taux de croissance annuel  moyen entre 3,3 % et 4,6 % entre 2017 et 2021 (selon le rapport de l'ICCA).

"Avec ses positions de leader sur le marché à travers l'Europe et en tant que seul grand producteur panrégional en Amérique latine, Smurfit Kappa est idéalement positionné pour capitaliser sur la croissance projetée de l'industrie."

Cette annonce de tentative de rapprochement a été faite sans le consentement d'International Paper.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO