Le verre personnalisé, le crédo de Verrissima (57) avec SwissQprint

Aujourd'hui, Verrissima réalise près de 25 % de son chiffre d'affaires grâce à l'impression numérique qui lui permet de personnaliser le verre.

Le
Jonathan Metz, le PDG de Verrissima © Verrissima

Spécialiste du verre pour l'habitat et l'industrie, la miroiterie Verrissima qui emploie 100 personnes personnalise en interne tous ses produits comme les crédences, les plans de cuisson, les portes ou les fonds de douche en verre. Chaque semaine, 200 crédences et 200 portes imprimées sortent de l'atelier situé à Goetzenbruck en Moselle. Verrissima réalise avec cette prestation unique de personnalisation un quart de son chiffre d'affaires. Elle imprime le verre avec l'Impala de SwissQprint, une table à plat numérique UV d'une surface de 2,5 × 1,6 m. Et face à la demande, l'entreprise vient d'investir dans une seconde Impala.

Une seconde Impala pour des tests

"La première est occupée quasiment à 100 %, explique Jonathan Metz, le PDG. (…) Cela fait maintenant trois ans qu'elle tourne chaque jour en trois postes de sept heures, excepté le dimanche. Elle s'arrête seulement pour les visites d'entretien préventives. Et je me plais à le dire, nous avons zéro panne avec cette machine !"

Avec cette nouvelle machine SwissQprint, Jonathan Metz souhaite dégager du temps pour faire des tests de nouvelles applications d'impression numérique directe. Il est notamment intéressé par la possibilité d'imprimer en plusieurs couches (multipassages) pour donner des effets de matière à la surface imprimée.

Créée en 1923, Verrissima fabriquait, à ses débuts, des pièces en verre pour l'art de la table. Au fil des années, la miroiterie labellisée EPV (entreprise du patrimoine vivant) s'est spécialisée dans les processus de transformation du verre plat comme la gravure, le fusing, le vitrail, le façonnage, le sablage ou l'argenture.

Impressionné par la qualité, la vitesse et la variété des supports imprimables

C'est en 2012 que Jonathan Metz qui prend les rênes de l'entreprise de son père réfléchit au moyen de mettre une image sur du verre : "Je me disais que si on parvenait à prendre une image et à la reproduire sur une porte d'entrée ou une crédence de cuisine, ce serait incroyable ce que l'on pourrait faire".

Après plusieurs investissements décevants dans des machines numériques grand format, il découvre SwissQprint France et installe une Impala UV de SwissQprint. "La machine me surprend : en qualité, en vitesse d'impression, en précision, en variété de supports imprimables", se souvient le dirigeant.

"Entre-temps, l'expérience m'avait appris que pour conduire une presse numérique, il fallait des infographistes qualifiés, une salle blanche et un bon taux d'humidité". Il recrute dans la foulée trois infographistes, un opérateur et dédie une salle climatisée à l'impression numérique.

Aujourd'hui, le savoir-faire en impression numérique par l'équipe de Verrissima lui permet d'explorer d'autres supports que le verre : "En matière de décoration, nous avons imprimé sur du bois toutes les têtes de lits de l'Hostellerie des châteaux d'Ottrot. Et via des menuisiers, nous imprimons des stands pour des salons".

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO