Importante acquisition pour Transcontinental

Cette opération complète les activités d'impression et de médias de Transcontinental et diversifie significativement ses activités vers l'emballage souple.

Le
© TC Transcontinental

Transcontinental, groupe canadien d'imprimerie et de médias au chiffre d'affaires de 2,0 milliards de dollars canadiens (1,2 milliard d'euros), a annoncé lundi l'acquisition du groupe spécialisé dans les emballages souples, Coveris Americas, pour 1,32 milliard de dollars américains (1,07 milliard d'euros).

Basée à Chicago dans l'Illinois, Coveris Americas est l'un des dix plus importants transformateurs d'emballages souples et d'autres produits à valeur ajoutée en Amérique du Nord, selon son chiffre d'affaires de 2017 de 966 millions de dollars américains.

Le groupe américain fabrique une grande gamme de produits de plastique souple et de produits de papier (films en rouleaux, coextrudés et thermorétractables, sacs et sachets, étiquettes...).

Coveris Americas exploite 21 sites de production, principalement installés dans les Amériques, au Royaume-Uni et en Australie et Nouvelle-Zélande et emploie 3 100 personnes.

"Virage stratégique" vers l'emballage souple

Cette acquisition complète les activités d'impression et de médias de TC Transcontinental qui emploie 6100 de salariés au Canada et aux États-Unis et diversifie significativement ses activités vers l'emballage souple.

"L'annonce d'aujourd'hui marque un tournant dans les 42 ans d'existence de TC Transcontinental. Cette transaction vient cristalliser notre virage stratégique vers l'emballage souple", a déclaré Isabelle Marcoux, présidente du conseil de Transcontinental.

François Olivier, président et chef de la direction de Transcontinental, complète : "Cette transaction vient compléter et bonifier notre offre de produits existante dans plusieurs marchés de l'emballage souple, incluant les produits laitiers, la nourriture pour animaux et les produits de consommation. En outre, elle nous permet de faire notre entrée sur de nouveaux marchés attrayants tels que l'agriculture, les boissons et les protéines."

Les revenus consolidés pro forma de l'entité combinée pour l'année financière 2017 sont estimés à 3,3 milliards de dollars canadiens (2.08 milliards d'euros) et le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajusté pro forma à 564 millions de dollars canadiens (356 millions d'euros). L'emballage souple représente 48 % des revenus totaux.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO