Antalis affiche une hausse du bénéfice net en 2017

La transformation du modèle commercial vers les secteurs porteurs de l'emballage et de la communication visuelle progresse. Ils contribuent à hauteur de 35 % à la marge brute totale de la filiale de Sequana.

Le

Le chiffre d'affaires Antalis est de 2 377 millions d'euros, soit en baisse de 3,3 % par rapport au 31 décembre 2016 (- 1,8 % à taux de change constants). Cette baisse traduit le recul des volumes en papiers et l'impact défavorable des devises, selon les résultats annuels du groupe de distribution professionnelle de papiers, de produits d'emballage et de supports de communication visuelle.

Hervé Poncin, directeur général d'Antalis a déclaré : "Antalis a enregistré en 2017 de solides performances opérationnelles, avec une marge d'EBITDA de 3,6 % en ligne avec nos prévisions."

Concernant les secteurs de l'emballage et de la communication visuelle, il estime : "Ces secteurs continuent de progresser et représentent désormais 35 % de la marge brute totale du groupe (soit + 2 points, ndlr). Le refinancement de notre contrat de crédit syndiqué et de notre principal contrat d'affacturage sécurise nos financements jusqu'au 31 décembre 2021 et nous permet de poursuivre notre politique d'acquisitions ciblées, en particulier dans les secteurs de l'emballage et de la communication visuelle."

Branche Papiers
Le chiffre d'affaires du secteur Papiers s'élève à 1 654 millions d'euros, en repli de 5,4 %.
L'impact positif de l'intégration de Swan Paper (Irlande) acquise fin 2016 compense partiellement la dépréciation de la livre sterling. Dans un contexte de hausses marquées des prix, Antalis a maintenu son taux de marge brute qui s'établit à 23,0 %.

Branche Emballage
Le chiffre d'affaires de la branche Emballage est en hausse de 3,4 % s'établissant à 502 millions d'euros. L'intégration de TFM Industrial (Pérou) a eu un impact positif sur le chiffre d'affaires et compensé l'impact négatif des devises.
Le taux de marge brute s'améliore de 0,3 point à 27,8 %. Le poids de l'Emballage dans la marge brute totale d'Antalis représente 24 % (+ 1 point).

Branche Communication visuelle
Dans la branche Communication visuelle, Antalis a amélioré son taux de marge brute (+ 1,3 point) malgré la baisse du chiffre d'affaires s'élevant à 221 millions d'euros (-1,8 %) lié à la concentration sur les marges et la profitabilité client dans certains pays en Europe. Gregersen (Norvège), acquise fin 2016, a contribué positivement au chiffre d'affaires et compensé l'impact négatif des devises.
La contribution de la Communication visuelle à la marge brute totale du groupe s'élève à 11 % (+ 1 point).

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO