L'intégration de la JETvarnish 3D Evo vue par Cewe et MGI

Le spécialiste du livre photo souhaitait enrichir son offre par de l'ennoblissement numérique mais sans perte de productivité. Le directeur technique de Cewe et Victor Abergel, vice-président de MGI, font ensemble le bilan de cette intégration dans le flux de production.

Créé en 1961 à Oldenburg en Allemagne, Cewe est aujourd’hui leader du livre photo sur internet en Europe, employant près de 3 500 salariés dans 11 pays. Mais rester numéro 1 nécessite d'innover sans cesse. L'imprimeur décide donc d'enrichir son offre avec le vernis UV et la dorure à chaud.

Le défi est d'installer une solution industrielle de gestion de données variables tant dans la dépose du vernis UV que dans celle de la dorure et qui s'intègre au flux de production, sans perdre de productivité.

En octobre 2017, une JETvarnish 3D Evo du constructeur français MGI est installée dans l'atelier situé à Eschbach en Allemagne.

Une gestion des données variables à haute productivité grâce un code-barre

Victor Abergel, vice-président de MGI, explique : "Dès les premiers contacts avec Cewe, l'enjeu stratégique que représentait le passage à l'ennoblissement numérique du leader du livre photo par internet a constitué une formidable motivation pour les équipes de MGI."

Il détaille : "L'intégration de la JETvarnish 3D Evo dans le flux de production du site permet automatiquement, au travers d'un code-barre imprimé sur les feuilles à ennoblir, de paramétrer à la volée, les opérations d'ennoblissement à réaliser, qu'il s'agisse de vernis ou de foil, allant jusqu'à piloter l'épaisseur du vernis à déposer, et la température du four !

Il souligne : "Ce pilotage en temps réel de la JETvarnish 3D Evo, par le biais de données variables, garantit un très haut niveau de productivité, au meilleur standard de qualité."

Une solution très simple à conduire et entretenir pour Cewe

Et du côté du directeur technique de Cewe, Michael Bühl, l'enthousiasme est aussi au rendez-vous : "Le démarrage de la JETvarnish 3D Evo s'est déroulé d'une façon très fluide. Nos opérateurs se sont très rapidement emparés de cette nouvelle presse, très simple à conduire et à entretenir, qui ne nécessite par exemple qu'un seul et même vernis, tant pour le vernis UV que pour l'accroche du foil."

Il résume : "Son intégration dans notre flux de production s'est montrée d'une grande efficacité et nous a permis de nous différencier sur le marché du livre photo. Le bilan que l'on peut dresser de notre passage à l'ennoblissement numérique est très positif et nous nous a incité à imaginer de nouveaux développements, notamment sur Oldenburg." 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...