Rumeur : l'imprimeur de livres CPI serait racheté

D'après les bruits qui courent, CPI Europe serait racheté par le groupe hollandais d'impression et de presse CirclePrinters.

Le

C’est une nouvelle qui résonne comme un coup de tonnerre dans le secteur du livre français, dont nous faisons écho ce mercredi 27 juin. Des bruits courent en effet sur le rachat du groupe d’impression spécialisé dans le livre monochrome CPI.

D’après la rumeur, CPI Europe serait racheté par le groupe hollandais d’impression et de presse CirclePrinters (récemment rebaptisé Circle Media Group), et BPI ainsi que le groupe Impala sortirait du capital du groupe. La partie étiquettes du groupe CPI ne serait pas concerné par ce rachat.

Rappelons que le groupe CPI a été repris en 2013 par un groupe d’investisseurs, dont Impala qui est actionnaire majoritaire à 52 %, BPI (24 %) et des investisseurs privés (24 %). Cette opération s’était accompagnée d’une restructuration des dettes bancaires de CPI.

Si la nouvelle de rachat est avérée, il s’agit d’un véritable bouleversement dans le secteur du livre en France. Et les questions sont nombreuses. Quelle est la stratégie de CirclePrinters ? CPI France va t-il être restructuré ? Quelles conséquences sur le marché de l’impression de livres en France ?

Le groupe européen d'impression et de presse, CirclePrinters, dont le siège social est situé à Amsterdam aux Pays-Bas, s’est renommé Circle Media Group en avril dernier suite à la fusion de CirclePrinters et de Roto Smeets Group et l'acquisition de l'imprimerie offset belge Corelio Printing

La structure du groupe a été également été modifiée avec la mise en place de trois pôles d'activités : Stratégie, contenu et données, Impression de livres, et, le plus important en terme de chiffre d'affaires et d'employés, Magazines & Retail.com.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Brichet Jerome 4 mois
Salarié chez Bussiere je suis trés inquiet par ce rachat.
Aubry Michel 4 mois
Paul Arnaud , reveilles toi , ils sont devenus fous !!!
Illand Eric 4 mois
Et ainsi avance le grand capital!.... Les vraies questions se posent, car il ne s'agit plus d'évolutions techniques ou technologiques mais de maintiens de positions dominantes des groupes financiers en mal de stabiliser leurs rentabilités pour servir toujours plus à leurs actionnaires. Le "grand casino" est en passe de faire sauter la banque!... Messieurs faites vos jeux!... Heureux ceux et celles qui ont su quitter l'arène à temps.

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO