Print'Ethic, le nouveau label RSE dédié aux acteurs des industries graphiques

Accessible à toutes les entreprises des industries graphiques, le label est divisé en quatre niveaux

Le

L’Uniic a annoncé lors de son dernier congrès, qui s’est tenu le jeudi 20 septembre 2018 dans les locaux du nouvel Atelier Musée de l’Imprimerie à Malesherbes, le lancement de Print’Ethic.

Print’Ethic est un label RSE dédié aux acteurs des industries graphiques. La RSE ou responsabilité sociétale des entreprises regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du développement durable (social, environnemental et économique).

À l’initiative de l’Uniic, géré par l’Idep, et élaboré avec l’appui de l’Afnor, le label Print’Ethic identifie les principaux enjeux du secteur afin de construire une stratégie collective.

Douze enjeux identifiés comme prioritaires pour le secteur

Un questionnaire mené auprès des imprimeurs, des représentants des salariés, et des parties prenantes externes (clients, écoles, fournisseurs, ONG, pouvoirs publics…), a permis d’identifier les sujets sur lesquels le secteur doit prioritairement travailler. Douze enjeux ont été identifiés.

  1. Définir la politique de responsabilité sociétale de l’entreprise, la piloter grâce à une organisation pérenne.
  2. Définir une stratégie de positionnement et de développement de l’entreprise à 3/5 ans.
  3. Intégrer une culture de l’innovation, dans les produits, les services, l’organisation de l’entreprise.
  4. Identifier les parties prenantes prioritaires de l’entreprise et dialoguer avec elles.
  5. Favoriser le développement d’un dialogue social de qualité.
  6. Identifier les risques de l’entreprise et prendre des mesures de prévention.
  7. Investir dans les compétences des salariés, élément-clé de compétitivité et de sécurisation des parcours professionnels.
  8. S’impliquer pour améliorer la connaissance et l’attractivité du métier et pour former des professionnels qualifiés.
  9. Réduire l’impact environnemental de la production à travers notamment une optimisation du volume et de la qualité des matières premières utilisées.
  10. Réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie.
  11. Mettre en œuvre le Règlement Européen sur la protection des données.
  12. Promouvoir la RSE chez les fournisseurs et sous-traitants.

Un processus de labellisation sur 4 niveaux

Accessible à toutes les entreprises des industries graphiques, le label est divisé en quatre niveaux, en fonction du nombre d’enjeux abordés par l’entreprise, avec l’obligation de monter d’un niveau tous les trois ans.

Le label est soutenu par la filière qui fournit un appui méthodologique, des formations et des aides financières. L’ensemble du dispositif de labellisation sera évalué par l’Afnor tous les deux ans afin d’en garantir la qualité.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO