Le SIN fusionne avec la Fédération Eben

Au premier janvier 2019, le SIN intégrera la fédération sous forme d'une commission dédiée au numérique.

Le

Lors de son événement annuel, le Symposium, le 15 novembre dernier à Paris, le Syndicat de l'impression numérique (SIN) a officiellement annoncé sa fusion avec la Fédération des Entreprises du bureau et du numérique (Eben). Ce rapprochement mûri depuis plusieurs mois prendra effet le 1er janvier 2019.

Thierry Forges, le président du SIN, explique : "Le rapprochement avec Eben va permettre aux adhérents du Sin de profiter d'une qualité de supports, notamment communication et juridiques, bien supérieure, d'une part, et d'autre part, de bénéficier de synergies avec les autres membres de la fédération qui s'adressent aux mêmes clients."

Thierry Forges, président du SIN, lors du Symposium 2018. 

Cette fusion s'inscrit dans le contexte de réduction du nombre des branches professionnelles demandée par l'ordonnance du 22 septembre 2017 (n°2017-1385) de la réforme de la Loi Travail (n°2016-1088 du 8 août 2016).

La Fédération Eben représente déjà les distributeurs de systèmes d'impression et les deux syndicats représentent la même typologie d'entreprises, à savoir des TPE et des PME, "ayant les mêmes fournisseurs, utilisant les mêmes technologies et rencontrant les mêmes problématiques" expliquent les deux organisations professionnelles.

Une commission Impression du numérique et services graphiques

Au 1er janvier 2019, la Fédération Eben aura une nouvelle commission nommée Impression du numérique et services graphiques et sera présidée par Thierry Forges. Et Patrick Joly, le secrétaire général du Sin, intégrera l'équipe Eben.

Actuellement, le SIN représente plus de 1 500 entreprises dans l'Hexagone, 3 500 salariés et 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Ces TPE et PME accompagnent leurs clients de la création à la livraison de leurs documents de communication imprimés.

La Fédération Eben rassemble plus de 10 000 entreprises, 120 000 salariés et 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires.
Elle réunit cinq métiers : distributeur de papeterie et fournitures de bureau, distributeur de mobilier de bureau et collectivités, fournisseur de solutions d'impression (copieurs et imprimantes), fournisseur de produits et solutions informatiques et fournisseur de solutions de communication électronique, télécoms et réseaux.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO