Tous les chiffres par secteur de la production de papier et carton en Europe

Evolution de la production de papier et carton en Europe de 1991 à 2018 selon les types de produits © CEPI

Les matériaux d'emballages représente 52,5 % (en hausse) de la production totale et les types graphiques 34,8 % (en baisse).

L'organisation des producteurs européens des industries papetières (la CEPI) a dévoilé les chiffres préliminaires du secteur pour l'année 2018. Et si l'organisation qui regroupe 22 % de la production mondiale observe que la production est stable par rapport à l'année précédente, elle note une forte disparité selon les types de papier et carton.

"La divergence structurelle entre les tendances de la production de qualités graphiques et de qualités d'emballage s'est confirmée en 2018", indique-t-elle, l'augmentation de la production de papier et de carton d'emballage (+ 2,4 %) compensant la baisse de la production de papiers graphiques (- 3,6 %).

Répartition de la production en Europe des papiers et cartons selon leurs types en 2018.

La part des matériaux d'emballages représentait 52,5 % (51,3 % en 2017) de la production totale de papier et de carton, les types graphiques représentant 34,8 % (36,2 % en 2017).

La CEPI estime que la production de matériaux d'emballage a augmenté de + 2,4 % par rapport à 2017, malgré la tendance actuelle à la légèreté et à l'utilisation optimisée des ressources.

Les matériaux d'emballages en hausse sauf pour les sacs en papier

Parmi les qualités d'emballage, les matériaux de caisses - principalement utilisés pour les emballages de transport et les boîtes en carton ondulé - ont enregistré une augmentation à + 2,7 % de la production.

La production de carton et d'autres panneaux d'emballage (comme les emballages de petites marchandises ou couvertures de livres) a, elle, augmenté à + 2,8 %.

En revanche, la production de matériaux de conditionnement utilisés pour la production de sacs en papier a connu une légère baisse (- 0,6 %) selon les estimations préliminaires.

La production inégale selon les types de papiers graphiques

La production globale des papiers graphiques a diminué : - 3,6 %. La production de papiers graphiques selon les domaines d'application montre des tendances très différentes d'un type à l'autre. La plus forte diminution est de - 8,9 % et concerne pour le papier journal, utilisé principalement pour les quotidiens.

Globalement, la production de produits graphiques enduits et non enduits des papiers a diminué respectivement à - 3,8 % et à - 1,1 %. Et la production de papier graphique chimique a fortement diminué à - 4,7 %, tandis que celle du papier graphique mécanique a légèrement augmenté à - 0,6 %.

La production de papier couché mécanique (avec bois) est restée inchangée, tandis que la production de papier couché chimique (sans bois) a diminué (+ 7,4 %).

Contrairement aux autres types graphiques, le papier mécanique non couché a vu sa production augmenter de 1,2 %. La production de papier chimique non couché - principalement du papier de bureau - aurait diminué de 2,5 %.

La production des fabricants de produits d'hygiène et de ménage a augmenté + 1,0 % par rapport à 2017 et a représenté 8,1 % de la production totale.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...