14 jeunes passionnés aidés par la Fondation Heidelberg sous l'oeil bienveillant de Jean-Luc Corlet

Avec Jean-Luc Corlet du groupe Corlet et Daniel Bouyerden de l'imprimerie Frazier, la fondation aide cette année 10 filles et 4 garçons.

Mercredi 20 mars, la Fondation Heidelberg France a remis cérémonieusement les bourses 2018/2019, accueillie au Lycée technologique Maximilien Vox à Paris, à Saint-Germain des Prés. 

La fondation, présidée par Daniel Bouyerden, directeur général de l'imprimerie parisienne Frazier, accompagne des étudiants dans leur parcours professionnel au sein de la filière graphique.

Cette année, 14 étudiants bénéficient de la bourse d'études de la Fondation Heidelberg, 10 filles et 4 garçons. Ces bourses d'une valeur globale de 37 700 euros vont les aider à accéder au niveau bac (pour un lycéen), BTS (10 étudiants) et licence (trois étudiants).

Un moment réconfortant et émouvant pour Jean-Luc Corlet 

La promotion 2018/2019 était parrainée par Jean-Luc Corlet, pdg du groupe Corlet. "Ce sont des personnes qui sont passionnées par notre métier. Et cela fait beaucoup de bien en tant que dirigeant d'entreprise, quand l'on voit que nous avons tellement de mal à recruter, nous confie le parrain. Chaque étudiant s'est présenté, et parlant de son parcours, de son envie. C'était un moment particulièrement intéressant, avec des petites histoires très différentes et passionnantes, et c'était également émouvant."

Et ajoutant un peu plus d'émotion, le lycée porte le nom du graveur et illustrateur Maximilien Vox, né à Condé-sur-Noireau, ville de l'imprimerie Corlet. L'entreprise est d'ailleurs installée rue Maximilien Vox. Et le fondateur du groupe Corlet, et père de Jean-Luc Corlet, est à l'origine avec un club de philatélie de la création du timbre à l'effigie du graveur.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...