Prix du papier : une année 2018 marquée par de fortes tensions

L'année 2018 a été marquée par une tension dans les marchés de la pâte à papier, résume Copacel dans son bilan économique 2018 de l'industrie papetière.

Demande soutenue, tirée par la Chine, et offre réduite

L’année 2018 a été marquée par une tension dans les marchés de la pâte à papier, résume Copacel dans son bilan économique 2018 de l’industrie papetière.

Le syndicat explique que cette tension est le résultat « d’une demande mondiale soutenue, tirée par la Chine, et d’une offre réduite consécutive à des problèmes techniques dans plusieurs usines. »

Malgré une baisse de la demande au dernier trimestre, les prix de la pâte à papier ont atteint en moyenne annuelle des niveaux historiquement hauts. En dollars, le prix de la pâte de résineux a été de 30 % supérieur à la moyenne 2017.

« Cette situation inédite a fortement pesé sur la rentabilité des entreprises papetières dont la matière première fibreuse est constituée de pâte marchande achetée sur le marché mondial », explique Copacel.

Influence chinoise forte dans les prix des Papiers et Cartons à recycler

L’influence chinoise s’est également fait sentir dans les prix des Papiers et Cartons à recycler (PCR), mais de manière très différente, explique l’organisation syndicale.

« Alors que la Chine, par le niveau de sa demande, explique largement le niveau élevé des cours, elle est la cause également, par sa politique, de la diminution de prix de plusieurs sortes de PCR. »

En cause, l’adoption en 2017 par la Chine d’une politique restrictive en matière d’importations de déchets, qui a eu pour conséquence de restreindre des débouchés pour les PCR collectés en Europe et en Amérique du Nord.

Cette hausse de l’offre en Europe a fait baisser les cours pour les caisses en carton ondulé (38 % en moyenne annuelle 2018 par comparaison à 2017).

Des hausses de prix dans toutes les sortes de papier

L’industrie papetière a globalement augmenté ses prix en 2018, soit pour répercuter les hausses évoquées du prix de la pâte à papier et de l’énergie (+ 31 % en moyenne annuelle pour le gaz, et + 11 % pour l’électricité) et préserver ses marges, soit pour prendre en compte les conditions d’offre et de demande observées sur ses marchés.

En moyenne annuelle, les prix ont ainsi progressé de l’ordre de 10 % pour la principale catégorie de papiers pour ondulé et de plus de 13 % pour le papier journal.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...