TDM.LOG (ex-Taylor Mail) gagne en puissance avec Buhrs

G à d, Christophe Lemière, DG de TDM.LOG, Bruno Collos de BC2S et Gérald Grignet, DGA TDM.LOG

L'entreprise de marketing direct a fait installer par BC2S une mise sous enveloppe et un module autonome, permettant la mise sous pli jusqu'à 6 mm en 12 postes.

Le routeur TDM.LOG est né en juin 2018 de la reprise à la barre du tribunal de Taylor Mail. Situé à Orcq en Belgique, TDM.LOG - pour Tailor Data Mailing.Logistique - emploie aujourd'hui 45 salariés, réalise 4,4 millions d'euros de chiffre d'affaires et gère l'envoi de 100 millions de mailings en Français, Belgique et Allemagne.

Pour poursuivre la reconquête de ses marchés, l'entreprise spécialisée dans le marketing direct et le routage modernise son parc machine. Après avoir automatisé le tri des liasses postales, l'entreprise vient d'investir dans du matériel de mise sous enveloppe très flexible qui remplace des machines d'ancienne génération.

"Cette nouvelle machine participe à notre nouvel élan en nous faisant monter en puissance et anticipe la migration de la mise sous film vers la mise sous pli", se félicite Christophe Lemière, le directeur général.

BC2S, le distributeur exclusif des solutions de la marque Buhrs pour la France et le BENELUX, a installée une mise sous enveloppe BB700 6 postes (des formats DL à C4) ainsi qu'un module autonome CS300 6 postes.

Une forte flexibilité de configuration grâce au module Buhrs CS300

"Cette configuration présente l'avantage de passer de 6 postes à 12 postes en quelques minutes, explique Bruno Collos, fondateur de BC2S. Non seulement le CS300 s'accouple à la BB700 mais peut également être mis en ligne avec les autres équipements du parc de MSE ou MSF de différents constructeurs de TDM.LOG."

La mise sous enveloppe Buhrs BB700 6 postes est connecté au  module CS300 6 postes qui peut s'adapter à un autre périphérique.

Christophe Lemière précise : "Aujourd'hui, nous utilisons en ligne avec la BB700 mais nous avons la possibilité de l'utiliser comme margeur de mise sous film par exemple. Le module nous permet également de préparer son calage en temps masqué. C'est pour nous un gros avantage, car nous gagnons énormément en flexibilité."

De la mise sous film vers la mise sous pli...

Cette nouvelle génération de mise sous enveloppe est dotée de moteurs cervomotorisés. "La machine adapte sa vitesse pour assurer l'insertion au bon moment des plis. Les réglages sont aussi plus simples", apprécie le routeur.

"Il nous permet de proposer la mise sous pli de catalogues jusqu'à 6 mm, ce qui amorce la migration de certains de nos clients de la mise sous film vers la mise sous pli."

Et TDM.LOG compte poursuivre ses investissements machine. Cette mise sous enveloppe sera prochainement équipée d'une autre solution BC2S, un contrôleur de production avec une fonction Read & Print, qui permet l'impression personnalisée des adresses lors du processus de mise sous pli.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...