La bonne pioche de Cartamundi

Le fabricant de cartes et de jeux de société augmente son chiffre d'affaires d'environ 25% et accède à une forte place de marché sur l'Amérique du Nord et l'Espagne.

Cartamundi met la main sur le groupe américain The United States Playing Card Company (USPC). Le fabricant belge de jeux de société et de cartes à jouer qui affiche un chiffre d'affaires d'environ 390 millions d'euros a signé un accord de rachat avec Newell Brands, la société mère de USPC. Cette acquisition permettra au Belge de renforcer sa position sur le marché international du divertissement, et en particulier sur l'Amérique du Nord et l'Espagne.

USPC, créée en 1867, est propriétaire notamment des marques emblématiques de jeux de cartes de casino et de magie Bicycle, Aviator, Bee, Hoyle et Fournier. L'entreprise américaine emploie plus de 350 personnes et exploite deux sites de production, l'un à Erlanger dans le Kentucky aux États-Unis et le second à Vitoria à Álava, en Espagne. Son chiffre d'affaires avoisine les 112 millions de dollars en 2018 (soit 100 millions d'euros).

Cartamundi possède de nombreuses marques de cartes à jouer et de jeux de cartes pour les particuliers et les casinos (Ace, Grimaud, Royal Flush…), et également produit de célèbres jeux de société comme Monopoly ou Pokémon ainsi que de nombreuses variétés de cartes à jouer et de jeux de cartes pour les particuliers et les casinos.

"Les marchés de la société USPC complètent parfaitement ceux de Cartamundi. Cet investissement s'inscrit dans la concrétisation de la mission de Cartamundi, à savoir partager la magie des jeux de cartes avec les consommateurs du monde entier", a déclaré Stefaan Merckx, pdg de Cartamundi

Avec cette acquisition, Cartamundi comptera 2 500 salariés et 13 sites de fabrication à travers le monde, dont deux en France - au Pecq dans les Yvelines et à Saint-Max en Meurthe-et-Moselle - et deux en Belgique - à Turnhout en province d'Anvers et à Tronchiennes en province de Flandre-Orientale.

La transaction devrait être finalisée au deuxième semestre 2019, après consultation sociale et obtention des autorisations.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...