Labelexpo 2019 : Epson lance SurePress L-6534VW pour étiquette

Le fabricant propose une presse avec une vitesse d'impression augmentée, une forte polyvalence et une conception destinée à réduire le coût de possession de cette nouvelle presse bobine.

Pour la première fois en Europe, Epson dévoile sa nouvelle presse à étiquettes numérique led UV, la SurePress L-6534VW quadri plus blanc plus vernis, sur son stand du salon Labelexpo 2019 (à Bruxelles du 24 au 27 septembre). Le constructeur japonais a misé sur la vitesse, la polyvalence et son faible coût total avec cette nouvelle presse bobine.

La SurePress L-6534VW a été conçue pour les imprimeurs qui souhaitent élargir leur offre aux étiquettes adhésives de qualité sur de nombreux substrats pour différents marchés (alimentation, boissons, industrie, cosmétiques, articles de soin et produits pharmaceutiques).

La SurePress L-6534VW, une vitesse améliorée

La L-6534VW a trois modes d'impression : 15 m/minute, 30 m/min et 50 m/min. "Ce nouveau modèle permet d'imprimer plus rapidement des données à couleurs variables", souligne Marc Tinkler, responsable du marketing des produits, division Commercial and Industrial chez Epson Europe. Elle est ainsi la plus rapide de la gamme. 

Polyvalence des applications, des substrats et des finitions vernis

Cette presse led UV est très polyvalente. La presse numérique prend en charge des substrats en bobines de 80 mm à 340 mm de laize et jusqu'à 0,32 mm d'épaisseur. Elle est compatible avec de nombreux substrats papier et films et son encre blanche étend les substrats aux supports transparents et métallisés. De plus, cette nouvelle machine d'impression permet d'appliquer un vernis numérique. Et les utilisateurs auront le choix : effet brillant, effet, en aplat, en vernis sélectif ou en 3 D.

De plus, les nouvelles encres SurePress UV sont conformes au règlement-cadre européen (CE) n° 1935/2004 concernant les matériaux entrant en contact avec les denrées alimentaires.

Une conception pour optimiser son coût de possession

"Le faible coût total de possession est rendu possible grâce à une productivité accrue, à la réduction des gâches grâce à un chemin du substrat très court et à la fonction d'alimentation inversée, sans oublier la technologie de vérification des buses (NVT), qui détecte les buses obstruées et effectue un nettoyage automatique de la tête", indique François Le Bas, responsable ventes des presses d'impressions industrielles Epson.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...