Fedrigoni se renforce sur l'étiquette

La transaction, qui devrait être finalisée d'ici février 2020, ajoute 400 millions d'euros de chiffre d'affaires au groupe italien.

Le papetier Fedrigoni va acquérir le groupe italien Ritrama, spécialisé dans les produits auto-adhésifs. Ritrama, qui a été fondé en 1962 par la famille Rink, est composé de six usines en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni, au Chili et en Chine et de 10 centres de refendage et de distribution en Amérique latine, Pologne et Afrique du Sud. Basé à Milan, le groupe a réalisé en 2018 environ 400 millions d'euros et emploie 1100 personnes. 

Les marchés de l'étiquette de Fedrigoni et de Ritrama sont complémentaires : Fedrigoni est présent sur le vin (Fedrigoni est le deuxième producteur mondial), l'alimentation, le ménager et la logistique, quant à Ritrama, c'est l'un des premiers producteurs mondiaux d'étiquettes pour les marchés des produits pharmaceutiques, des boissons et des soins personnels.

"Il existe de fortes synergies entre les activités d'Arconvert (marque de Fedrigoni, NDLR) et de Ritrama, précise Marco Nespolo, pdg du groupe Fedrigoni. Les deux sociétés opèrent avec d'excellents résultats sur des marchés largement complémentaires, Arconvert étant spécialisé dans les étiquettes auto-adhésives fabriquées à partir de papiers spéciaux et Ritrama, qui se concentre sur la production de films plastiques auto-adhésifs".

"Cette stratégie correspond à notre stratégie visant à renforcer la présence du groupe dans les domaines des papiers spéciaux et des étiquettes par le biais d'acquisitions d'opérateurs internationaux tels que Ritrama", indique Ivano Sessa, directeur général de Bain Capital, maison-mère de Fedrigoni et président de Fedrigoni Holding.

La famille Rink, fondatrice de Ritrama, conservera la propriété des activités de Ritrama Inc en Amérique du Nord (une usine en Caroline du Sud), et maintiendra son partenariat commercial avec le reste du groupe.

Avec cette acquisition, le groupe cumulera un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires, ce qui le positionne parmi les plus grands acteurs mondiaux dans le domaine des papiers spéciaux pour emballages et des étiquettes sensibles à la pression.

La transaction devrait être finalisée d'ici février 2020 et est soumise à certaines conditions de clôture.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...