Une nouvelle presse avant le rush chez Calendriers Alexandre (72)

Christophe Bourné (à gauche) et Stéphane Mariot, co-gérants de Calendriers Alexandre

L'entreprise remplace sa presse petit format après 10 ans de bons et loyaux services par le même modèle Kodak.

Située au Mans dans la Sarthe, l'imprimerie dirigée par Christophe Bourné et Stéphane Mariot est spécialisée dans la fabrication de calendriers réservée aux revendeurs. Fondée en 1986, Calendriers Alexandre réalise 4 millions d'euros et emploie une quinzaine de personnes sur neuf mois pour monter jusqu'à 25 salariés à l'approche des fins d'année. L'entreprise travaille pour les entreprises d'objets publicitaires, les agences de communication et de publicité et les confrères imprimeurs.

Et pour cette nouvelle fin d'année, l'atelier a installé cet été, aux côtés d'une Fujifilm Jet Press 720S (en moyen format soit 52 x 74 cm), une nouvelle presse numérique couleur, une Kodak Nexpress ZX.
"Nous sommes utilisateurs de Kodak Nexpress depuis 10 ans, nous explique Christophe Bourné, le co-gérant de Calendriers Alexandre. Et cette nouvelle machine remplace en fait notre toute première machine Nexpress. 10 ans de fonctionnement ! C'est la fiabilité Kodak !"

Différentes possiblités intéressants avec l'option Long-Sheet de Kodak Nexpress

De petit format 35x52 cm, la presse Kodak Nexpress ZX est configurée en 5 couleurs (CMJN plus blanc) et est dotée du Long-Sheet qui permet des impressions jusqu'à un mètre de long.
"La qualité et de la vitesse d'impression sont supérieures à notre ancienne presse. De plus, l'option Long-Sheet va nous permettre de travailler sur le marché de la papeterie publicitaire, comme des chemises 4 volets. Et elle nous permet également de passer des supports épais (jusqu'à 620 microns d'épaisseur) ce qui n'est pas inintéressant pour réaliser, par exemple, des petits produits d'emballages."

La nouvelle Kodak Nexpress a encore 10 belles années devant elle. Entre septembre et décembre, la presse  tourne en 3 x 8. Sur l'année, elle imprime à environ 3 à 4 millions de tours par an, assurant ainsi la moitié de la production de l'imprimerie. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Sarthe
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...