Premier tour pour la machine à papier PM8 de Koehler Paper

© Koehler Paper

Un jour historique pour la papeterie qui se lance ainsi sur le marché des emballages.

300 millions d'euros d'investissements et plusieurs années d'étude auront été nécessaires pour concrétiser ce projet : la mise en production de la machine à papier PM8 à l'usine Koehler Paper située à Kehl en Allemagne. La machine, qui s'étend sur 150 mètres de long et sur une largeur de 4,2 mètres, a réalisé son premier tour le 22 octobre 2019. Une date qui marque aussi le lancement du leader européen sur le marché des papiers thermiques et des sous-bocks de bière sur le marché du papier d'emballage souple.

Koehler Paper qui réalise plus de 800 millions d'euros de chiffres d'affaires sur des papiers de spécialité a non seulement construit une nouvelle machine à papier, mais également une nouvelle machine à enduire. "Ce n'est pas tous les jours qu'une entreprise familiale de taille moyenne peut construire une machine à papier et de couchage" souligne l'entreprise dans un communiqué.

La pièce maîtresse de la PM 8 est son cylindre Yankee du constructeur SKF, le plus grand cylindre Yankee au monde avec un diamètre de 7,3 mètres. "Il confère au papier son aspect lisse unique, ce qui est très important pour un traitement ultérieur", indique le papetier dans un communiqué.

Koehler utilisera la machine à papier pour produire du papier destiné aux emballages en papier couché et non couché qui sont utilisés dans les composites pour sacs, sachets et autres applications. Il produirera également du papier barrière, pour remplacer le plastique dans les emballages. La société a d'ailleurs déjà présenté un papier thermosoudable au salon de l'emballage FachPack, en septembre 2019.

"Nous disposons des conditions idéales pour approvisionner le marché en produits innovants et durables", se félicite Stefan Karrer, directeur des opérations. "Nous sommes fiers de tous ceux qui ont collaboré avec nous pour arriver à ce moment", a ajouté Kai Furler.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...