Photographie des imprimeries de labeur en France (2019)

Nombre d’imprimeries et de salariés en France par région en 2018. © Capture d’écran - Rapport annuel, Regards sur les marchés de la communication graphique (Idep)

Enseignements chiffrés publiés par l'Idep dans son rapport annuel sur l'évolution globale du secteur de l'imprimerie en France.

L’institut de développement et d’expertise du plurimédia (Idep) a livré en novembre dernier son Rapport annuel sur les marchés de la communication graphique. Cette publication qui fait l’état des lieux de l’évolution globale du secteur de l’imprimerie en France est basée sur les chiffres et données de l’année 2018.

Taille des entreprises

L’Idep indique que la structure du secteur de l’imprimerie de labeur est semblable à celle des années précédentes avec trois quarts des établissements qui comptent moins de 11 salariés. Le tissu industriel des industries graphiques reste très atomisé malgré les regroupements d’entreprises qui sont à l’œuvre. Près de 60 %, des salariés travaillent dans des entreprises de moins de 50 salariés.

Cette atomisation fragilise les entreprises, notamment dans leur capacité d’investissement, mais les rend plus souples d’un point de vue organisationnel, note l’Institut.

Combien d’imprimeries de labeur en France ?

En 2018, la branche compte 2945 imprimeries de labeur installées en France contre 3 044 en 2017 (-3,3 %) et 3154 en 2016. Le nombre de salariés a diminué de 4,1 % et s’élève à 37 984 employés.

« Les entreprises comptant 50 à 99 salariés sont celles qui ont, proportionnellement, le plus souffert », précise l’Idep. L’Île-de-France a perdu 50 établissements, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a perdu 15 établissements, et le Grand Est a perdu 14 établissements.

Crédit : Idep

En ce qui concerne la baisse du nombre de salariés, ce sont les régions Île-de-France, Normandie et Sud-Est qui ont proportionnellement été les plus touchées. En dix ans, souligne l’Idep, l’imprimerie de labeur a perdu près de 40 % de ses salariés.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...