Le coronavirus et les encres Sun Chemical : le point sur la situation

Le fabricant expose les mesures mises en place pour éviter une rupture d'approvisionnement.

La propagation du coronavirus venu de Chine entraine de nombreuses perturbations dans l'industrie, et notamment dans la chaîne d'approvisionnement de la fabrication d'encre, dont de nombreuses matières premières proviennent du foyer de l'épidémie. Le producteur d'encres américain Sun Chemical tient à rassurer ses clients, même s'il reconnait que la situation est imprévisible.

"Pour le moment, nous n'avons pas rencontré de problèmes de stocks", indique le fabricant d'encres d'imprimerie.

Sun Chemical dispose de solutions de remplacement

De plus, "nous avons de nombreux sites de fabrication dans le monde et nous nous assurons de maintenir la flexibilité des volumes fabriqués afin de répondre aux demandes des clients. (...) Si une région ou un site est à risque par rapport à d'autres, nous sommes prêts à expédier du matériel d'une région ou d'un site à l'autre. La surveillance des stocks de matières premières et de produits finis est essentielle et effectuée régulièrement. Nous continuons également à identifier des fournisseurs de remplacement dans le monde entier et même à qualifier d'autres matériaux dans les formules d'encres selon les besoins." 

Mais l'impact de l'épidémie est imprévisible

Cependant, "l'impact potentiel sur la chaîne d'approvisionnement du coronavirus dans le monde est vaste et imprévisible", admet Jeffrey Shaw, directeur de la chaîne d'approvisionnement chez Sun Chemical.

"Néanmoins, nous restons déterminés à gérer notre chaîne d'approvisionnement de manière très proactive et globale. (...) La situation reste volatile et peut évoluer très rapidement. c'est pour quoi, nous nous sommes assuré que nos plans d'urgence sont en place et prêts à être exécutés si nécessaire." 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...