Partout en France, des imprimeurs offrent leurs services

La solidarité s'organise. Des imprimeurs de toute la France mettent des attestations dérogatoires de sorties à la disposition des particuliers.

Alors que l’épidémie de Coronavirus continue à se propager en France et dans le monde, la solidarité s’organise et certaines entreprises offrent leurs services aux particuliers. C’est le cas de nombreuses imprimeries qui distribuent des attestations dérogatoires à ceux qui n’ont pas d’imprimante.

L’imprimerie LaserPhot de Châteauroux a ainsi imprimé plus de 60 000 attestations dérogatoires pour dépanner les habitants, rapporte France Bleu Berry.

Une offre qui a même pu servir à l’hôpital, comme l’explique le patron de l’imprimerie au média :

« Les Urgences de Châteauroux étaient en panne d’encre. Ils ont vu notre offre sur Facebook et sont venus chercher des attestations pour le personnel, pour qu’ils puissent travailler ». 

Cette semaine, l’imprimeur renouvelle l’opération en distribuant gratuitement les attestations devant les locaux de l’entreprise.

Partout en France, les imprimeurs mettent des attestations à disposition des particuliers

Une initiative prise par des imprimeurs un peu partout en France. À Pont-à-Mousson dans le nord-est de la France, l’imprimerie Akseo distribue depuis jeudi 19 mars des attestations de déplacement dérogatoire et les mets à disposition des particuliers dans les commerces encore ouverts : pharmacies, boulangeries, et magasins d’alimentation… L’entreprise propose aussi ses services à tous ceux qui souhaitent aider des personnes isolées dans des quartiers, précise L’Est Républicain.

À Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées-Atlantiques, l’imprimerie Dargains située en centre-ville a imprimé près de 6 000 attestations qui ont été déposées dans les commerces ouverts, rapporte le quotidien Sud-Ouest.

À Château-Gontier-sur-Mayenne dans les Pays de la Loire, l’imprimerie Faguier a imprimé 5 000 attestations. À Valence-en-Poitou, dans la Vienne, l’imprimerie Raveau a imprimé 1 500 exemplaires du précieux sésame en précisant sur sa page Facebook les commerces dans lesquelles ils étaient déposés.

Même élan de solidarité dans la presse quotidienne. Le journal La Voix du Nord s’est ainsi engagé à faire paraître régulièrement l’attestation dans ses colonnes. Plusieurs titres du groupe La Voix (le Courrier picard, L’Union L’Ardennais...) ont également imprimé l’attestation, ainsi que des titres du groupe Centre France (La Montagne), ou encore des quotidiens nationaux comme L’Équipe ou Le Parisien.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...