Deux nouvelles presses nanographiques Landa en Europe

Exemples d'impression nanographique au format B1 (750 x 1050 mm) de la presse Landa S10. © Landa

Cela porte à sept le nombre de presses nanographiques sur le continent européen.

Landa continue à se faire une place sur le marché de l'impression, depuis le lancement en 2017 de sa technologie d'impression. L'inventeur de la nanographie a séduit deux nouveaux imprimeurs en Europe.

Une Landa S10P, presse nanographique recto verso au format B1, va être installée aux Pays-Bas chez Simian, indique le constructeur israélien. Simian compte environ 180 personnes réparties sur trois sites de production et sous trois enseignes spécialisées dans la vente d'impression en ligne (Reclameland, Drukland.nl et Flyerzone).

Le pdg, Wouter Haan, se dit particulièrement conquis par la vivacité des couleurs, la qualité de l'impression inégalée ainsi que le retour sur investissement. L'imprimeur souhaite transférer tous ses travaux numériques ainsi qu'un tiers de ses travaux offset vers cette nouvelle presse.
L'installation de la presse nanographique était prévue, avant la forte propagation de l'épidémie de coronavirus, au cours du deuxième semestre 2020.

Et selon nos confrères belges de Nouvelles Graphiques, une deuxième presse Landa S10P va être installée aux Pays-Bas, à Em. de Jong, groupe d'imprimeries de 750 salariés spécialisées dans les journaux et brochures. Sa mise en production sur le site de Baarle-Nassau est attendue pour le début de l'année prochaine.

"Nous prévoyons d’installer des dizaines de presses au cours des 12 prochains mois" indiquait en début d'année Yishai Amir, le pdg de Landa. Ces deux installations portent à sept le nombre de presses Landa commandées sur le continent européen, dont une en France. La presse nanographique française est installée depuis décembre à l'imprimerie du groupe Prenant qui a opté pour le modèle heptachromique (CMJN plus violet orange et vert).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...