Lourmel annonce des mesures pour soutenir les entreprises des arts graphiques

Le groupe annonce engager sept millions d'euros pour accompagner la profession.

En pleine crise sanitaire du Covid-19, le groupe Lourmel a déclaré dans un communiqué daté du 8 avril « s'engager pleinement pour soutenir le secteur des industries graphiques ».

7 millions d'euros pour accompagner la profession

Les membres du Groupe Lourmel (Carpilig/P et MGI) indiquent ainsi avoir décidé d'exonérer de cotisations patronales et salariales les indemnités de chômage partiel et l'éventuel complément de salaire versé par les entreprises, pour maintenir la rémunération nette des salariés, dans un premier temps du 15 mars au 30 avril 2020.

Cela représente un montant de 7 millions d'euros engagé pour soutenir et accompagner la profession, explique le groupe.

« Tous les salariés des industries graphiques au chômage partiel, couverts par Lourmel, bénéficieront du maintien total de leurs garanties prévoyance et santé assurées par les membres du Groupe Lourmel : Carpilig/P et MGI. Cette mesure forte fera l'objet d'un suivi dédié et sera réétudiée si la crise sanitaire devait se poursuivre après le 30 avril. »

D'autres mesures mises en place dès le début de la crise

Lourmel précise que ce dispositif vient compléter et renforcer d'autres mesures mises en place en première urgence notamment en ce qui concerne la possibilité de report des cotisations retraite, santé et prévoyance sans pénalité de retard des échéances de février et mars 2020.

Groupe paritaire de protection sociale dédié aux industries des arts graphiques, Lourmel compte 6 000 entreprises cotisantes dans l'imprimerie, la sérigraphie, le cartonnage et le routage.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...