En temps de crise, les imprimeurs s'organisent - 21 avril 2020

Partout en France les imprimeurs se mobilisent pour maintenir une activité ou offrir leurs services dans cette période de crise sanitaire.

Les attestations imprimées sont une aide précieuse pour une partie de la population

Dès le début du confinement, de nombreuses imprimeries ont offert leurs services en distribuant des attestations de déplacement aux particuliers. Pour beaucoup, ces imprimés constituent encore aujourd'hui une aide précieuse. À Trévenans (90) dans le département du Territoire de Belfort, l'imprimerie Schraag fait partie des entreprises qui continuent à fournir ce service aux habitants. « Nous avons souhaité apporter notre petite contribution pour faciliter cette démarche administrative, en supprimant un niveau de stress aux personnes pour qui ce point pouvait poser problème », explique l'imprimeur au journal L'Est Républicain. Les attestations sont ainsi mises à disposition des particuliers dans de nombreux commerces d'alimentation de la commune.

Trévenans (90). Crédit : Google Maps.

Ouest France dévoile les coulisses de son imprimerie au sud de Rennes

Après L'Est Républicain qui a dévoilé ces dernières semaines les coulisses de sa fabrication, et notamment de son imprimerie, dans une série d'épisodes vidéos, c'est au tour du quotidien Ouest France de publier un reportage dans son imprimerie de Chantepie au sud de Rennes (35). « Pas une seule nuit depuis le début des mesures de confinement, les rotatives de Ouest-France ne se sont arrêtées de tourner », explique le journal. L'imprimerie, qui a adopté des mesures d'hygiène strictes, a arrêté ses deux anciennes rotatives pour laisser tourner uniquement les deux plus récentes qui demandent moins de manipulations et donc moins de contacts entre les opérateurs, précise le quotidien.

Chantepie (35). Crédit : Google Maps.

Des vitrines de protection pour les commerçants, une offre qui pourrait perdurer

Pour faire face à la crise sanitaire et à la chute de l'activité, certains imprimeurs remplacent la production d'imprimés par celle de supports de protection. C'est le cas de l'imprimerie d'Audruicq dans le Pas-de-Calais (62) qui présente dans le quotidien La Voix du Nord un nouveau produit : une vitrine en plexiglas, perforée à sa base à poser sur un comptoir. « J'anticipe la reprise. Je pense que tout commerce, toute structure accueillant du public va devoir protéger son personnel et ses clients », explique au journal la dirigeante de l'entreprise Magalie Coens.

Audruicq (62). Crédit : Google Maps.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...