L'imprimerie belge Hoorens Printing en liquidation

Les discussions avec un potentiel acquéreur avaient été entamées avant le confinement.

Lundi 18 mai, les machines se sont arrêtées à l'imprimerie rotativiste Hoorens printing. Elle a été liquidée. La crise sanitaire du coronavirus a précipité le sort de cette entreprise familiale de 70 salariés située à Heule en Belgique.

L'entreprise spécialisée dans l'impression et le façonnage de magazines, imprimés toutes boîtes, catalogues et presse périodique pour les marchés belge, néerlandais, français, allemand et britannique faisait face à des difficultés financières depuis 2018. 

La concurrence, la baisse de la demande d'imprimés non adressés et la hausse du coût des matières premières avaient contraint Christophe Hoorens, le dirigeant et fils d'un des fondateurs de l'entreprise, a cherché un repreneur ou un partenariat. "Nous avions un candidat et nous étions en train de négocier juste avant le confinement, mais ce confinement soudain a rendu l'accord impossible" a-t-il indiqué au journal belge Krant van West-Vlaanderen.

"La crise du coronavirus a complètement tué notre imprimerie", résume amer un salarié au site d'informations belge VRT.

Pendant cette période de confinement, une vingtaine d'entreprises graphiques belges avaient publié une lettre ouverte exhortant à commander des imprimés belges afin de protéger l'économie local. Christophe Hoorens faisait partie des signataires. 

 

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...