Savoir-faire / L'illustration d'Owen Gildersleeve, une superbe couv de livre en trompe-l'oeil

Owen Gildersleeve a travaillé l'effet de profondeur dans la typo afin de montrer la complexité des relations et de l'identité culturelle du personnage principal.

Frankly in Love et nous aussi ! Ce roman de David Yoon sorti en mars 2020 en France est présenté avec une superbe couverture qui attire le regard autant qu'elle interpelle l'esprit. Cette illustration en trompe-l'œil a été réalisée par le graphiste, illustrateur et décorateur anglais Owen Gildersleeve, qui nous dévoile les coulisses de ce travail…

Owen Gildersleeve, qui a fait de la découpe de papier sa spécialité en créant des superpositions de plans et des jeux d'ombres et de lumière, a été contacté par la maison d'édition Penguin Random House il y a quelque mois. Elle souhaitait qu'il réalise la couverture du premier roman de David Yoon, Frankly in Love. Ce premier roman du Coréen-américain raconte l'histoire d'amour de Frankly, un ado tiraillé entre son héritage coréen et son éducation à l'américaine.

Le brief était de refléter les thèmes du roman à savoir l'ethnie, la romance et de l'identité culturelle à travers l'utilisation de la typographie "dans un style énergique et audacieux" explique-t-il.

Owen Gildersleeve a commencé par créer une typographie sur mesure. Utilisée en diagonale sur la couverture afin de retranscrire une certaine dynamique, la typo a été découpée de nombreuses fois, minutieusement au scalpel, dans des papiers de couleurs différentes.

Il a ensuite disposé ces papiers les uns sur les autres en intercalant des morceaux de mousses d'épaisseurs différentes pour créer des plans distincts. Ces couches multicolores que la découpe laisse entrevoir font "référence à la complexité construite autour des relations et de l'identité culturelle du personnage principal".

Enfin, Owen Gildersleeve a photographié ce montage dans son studio en utilisant l'éclairage naturel.

"Cela m'a demandé quelques semaines à concevoir et à fabriquer, avec plusieurs allers-retours avec l'auteur", précise-t-il.

Et lors de la production, l'illustration a encore été enrichie d'un vernis sélectif en relief sur les découpes des lettres, soulignant les différents plans de l'œuvre et renforçant l'effet de perspective. Dans l'ouvrage américain, les tranches du livre sont décorées d'un beau bleu foncé.

Dès sa sortie aux Etats-Unis, la couverture a été remarquée et plusieurs maisons d'édition ont contacté Owen Gildersleeve pour créer les versions linguistiques du roman.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...