Perte opérationnelle pour Bobst au premier semestre

Le résultat d'exploitation devrait être en baisse de 50 à 60 millions de francs suisses.

En raison du confinement, le constructeur suisse de machines pour l'emballage Bobst s'attend à une baisse de chiffre d'affaires au premier semestre de plus de 200 millions de francs suisses (187 millions d'euros), par rapport à celui de la même période de 2019 (à 737 millions de francs suisses soit 691 millions d'euros).

"La plupart des installations de machines et des interventions de service prévues au deuxième trimestre 2020 n'ont pas pu être réalisées en raison des restrictions de voyages imposées. Cela a provoqué un impact négatif sur la comptabilisation des revenues", explique le groupe dans un communiqué.

Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) du premier semestre de 2020 devrait être en baisse de 50 à 60 millions de francs suisses (46 à 56 millions d'euros) par rapport aux 15 millions réalisés au premier semestre 2019.

Pour l'année à venir, le constructeur ne se risque pas à aucune prévision financière. "Malgré la réouverture des frontières, de grandes incertitudes demeurent quant aux voyages internationaux, à la situation économique globale et à l'évolution de la pandémie."

Par ailleurs, le groupe annonce un changement au sein du comité de direction du Groupe. À compter du 1er juillet 2020, Jean-Pascal Bobst, président du comité de direction du groupe, prendra la responsabilité de la Business Unit Sheet-fed ad interim, remplaçant Philippe Milliet qui part pour d'autres engagements professionnels en dehors de Bobst.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...