L'imprimerie Ethap investit dans le grand format

Traceur Epson © Ethap

Un investissement qui correspond à une évolution du métier et des demandes des clients.

L'imprimerie Ethap, installée à Guesnain dans le Nord de la France, a investi juste avant le confinement dans du matériel dédié à l'impression grand format. Un investissement qui correspond à une évolution du métier et des demandes des clients, explique François Trinel, Community Manager de l'imprimerie.

L'imprimerie a en effet répondu à une demande croissante dans le grand format et notamment la signalétique. Son choix d'investissement s'est porté sur un traceur Epson Surecolor de laize 160 cm, chargeur grande capacité de 10 couleurs avec option impression de blanc couvrant et de teintes métalliques ; un laminateur Mimaki LA-160W ; un plotter Summa S2 160 T, et une table de contrecollage CWT-1640 Premium de 4 mètres de long sur 1m60 de large.

Les nouvelles machines qui sont arrivées le 10 mars ont nécessité un agrandissement de l'atelier numérique. Pour l'imprimerie, ces acquisitions vont permettre d'améliorer la réactivité et les délais de production tout en maintenant des prix très compétitifs. Jusqu'à présent, Ethap faisait appel à un sous-traitant pour la réalisation de ses travaux en grand format.

« En fonction de la hausse de la demande et des délais de plus en plus courts imposés par les clients, nous avons décidé d'investir . L'avantage de maitriser toute la chaine de production est de pouvoir livrer à flux très tendu », explique François Trinel.

Crédit photos : Ethap

La hausse d'activité dans le grand format et la signalétique a par ailleurs été renforcée suite à la crise du coronavirus et au besoin des entreprises pour l'installation de marquages spécifiques liés aux mesures de protection. La société a donc pu profiter du confinement pour développer son activité dans le grand format : affiches, enseignes contrecollés, panneaux contrecollés, panneaux forex pour l'entrée des parcs, vitrines, etc.

Malgré cette croissance, l'imprimerie a bien sûr subi comme la majorité des entreprises, une baisse d'activité liée au Covid-19.

« Avec la crise liée au covid, nous avons perdu entre mi-mars et fin mai 50 % de chiffre d'affaires. »

Début juin, l'activité de l'imprimerie redémarrait doucement avec 70 % du personnel qui avait alors repris le travail. Le groupe Ethap (Emploi des travailleurs handicapés en ateliers protégés) a comme principale mission de trouver du travail à des personnes fragilisées par un handicap physique, le plus souvent suite à un accident de la vie. La société créée en 1988 regroupe les activités d'imprimerie, de routage, d'espaces verts, de recyclage et du bâtiment.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...