L'imprimerie Carestia adapte sa production face à la crise sanitaire

L'entreprise qui planchait déjà sur une stratégie de diversification de marchés a appuyé sur l'accélérateur durant le confinement.

Installée à Mouans-Sartoux près de Grasse ; l'imprimerie Carestia Arcade Beauty travaille essentiellement avec les grandes marques de parfum grâce à son produit phare, les touches à sentir. Elle compte parmi ses clients des parfumeurs comme Dior, Guerlain, Givenchy, Kenzo, Channel, ou Hermès.

Durant le confinement, l'imprimerie a été contrainte de s'arrêter durant 3 semaines du 25 mars au 14 avril, ses clients ayant pour la plupart fermé leurs entrepôts. Les parfumeurs ont été fortement impactés par le confinement, notamment avec la fermeture des aéroports et des zones duty-free. Heureusement, Carestia a également une activité packaging qui lui a permis de maintenir un bon chiffre d'affaires.

Blotter

Marie-Hélène Marcelli, directrice de Carestia Arcade Beauty, a continué à se rendre à l'usine avec la RH et la Responsable maintenance, afin de travailler sur la reprise : mise en place des gestes barrières sur les 4000 m2 de l'usine, distances de sécurité, réorganisation des postes de travail, commandes de matériels pour équiper le personnel, mise en place d'une procédure... La majorité des employés étaient alors en télétravail ou au chômage partiel.

Une stratégie de diversification de marchés

À partie de mi-avril, l'imprimerie a pu recommencer à produire et ne s'est pas arrêtée depuis même si certains employés sont encore au chômage partiel. Marie-Hélène Marcelli explique que l'activité a repris correctement et espère un retour quasi à la normale d'ici le mois de décembre, malgré bien sûr l'incertitude liée au développement de l'épidémie.

Par ailleurs, l'entreprise qui planchait déjà sur une stratégie de diversification de marchés a appuyé sur l'accélérateur en développant une nouvelle gamme de produits dans le « home fragrance » (parfums d'ambiance, etc.). Carestia a également développé une gamme de produits barrières : masques 100 % papier et personnalisables qui peuvent être utilisés comme objet promotionnel pour les marques, poignées en cartons pour se protéger les mains, vernis antimicrobien, etc.

Quant aux produits déjà existants, certains ont été adaptés à la crise sanitaire. Par exemple, l'imprimeur a conçu un distributeur en carton dans lequel peuvent être disposés des blotters déjà parfumés afin d'éviter que les clients entrent en contact avec le flacon test. Carestia a également signé un contrat avec la société GK Concept qui développe une machine permettant de parfumer et distribuer des blotters en magasins.

Vernis antimicrobien

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...