Lagardère se désengage de la presse quotidienne

Le groupe a annoncé avant-hier qu’il cédait ses parts des éditions Amaury, qui possèdent les journaux Le Parisien et L’Equipe.

C’est la suite d’une série de cessions  de parts concernant la presse quotidienne : Le Monde, puis Nice Matin, le groupe Hersant Média, et l’Alsace. Lagardère lâche aussi l’Equipe et Le Parisien.

Il faut dire qu’il ne fait pas bon en ce moment pour la presse. Les chiffres recensés par l’OJD pour 2012 montrent un net recul de la presse payante (presque 4 %), pour des gratuits qui prospèrent. La presse quotidienne régionale semble mieux se porter que les quotidiens nationaux, mais le bilan n’en est pas moins sévère pour la presse écrite payante en général.

Les titres régionaux résistent grâce aux concentrations qui font qu’aujourd’hui, ils sont partagés entre huit grands groupes de presse et quelques autres, pour une grosse cinquantaine de titres.

En cause dans la baisse de diffusion constatée surtout pour la presse nationale, la chute considérable du nombre de kiosques, et la baisse des recettes publicitaires dans la presse écrite. Ces deux phénomènes sont inhérents à la crise de la presse et n’iront pas en s’améliorant…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...