Web-to-Print - HiFLEX jette l'éponge

L'information est restée discrète, mais elle se propage rapidement dans le Landerneau du web-to-print. Il s'agit de la deuxième défection, en moins de 30 jours, d'un fabricant de machines d'imprimerie qui abandonne sa solution de web-to-print.

Rachetée il y a un an jour pour jour par HP, la solution de web-to-print d'origine allemande, déjà en difficulté à l'époque, tire aujourd'hui sa révérence.

Très peu implanté en France, la solution HiFLEX n'a pas su séduire les imprimeurs francophones, sans doute parce qu’elle n'était pas adaptée aux usages du marché.

hiflex_400

D'ailleurs, les implantations en France se comptent sur les doigts d'une main... D'une manière générale, "Assez peu de clients ont une boutique réellement en exploitation", commentait Bernd Zipper, un consultant allemand proche du dossier. "Les imprimeurs sont maintenant confrontés à un problème : ils doivent rapidement passer sur une autre plate-forme après avoir investi temps et budget en pure perte." - les consultants expliqueront qu'il s'agit d'une nouvelle opportunité de départ... oui sans doute, pour ceux qui ont encore les moyens d'investir.

HiFLEX va néanmoins assurer le support du service jusqu'au 31 décembre 2017 pour les imprimeurs et jusqu'au 30 juin 2016 pour les clients.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...