L'imprimerie Forézienne ferme, 23 salariés au chômage

Demain, l’imprimerie Forézienne créée il y a 36 ans, restera portes closes.

Dernier jour de travail aujourd’hui, 14 avril, pour tout le personnel de l’imprimerie Forézienne, située à Feurs dans la Loire. Dernier jour avant la fermeture définitive de l’entreprise.

Placée en redressement judiciaire le 5 juin dernier, le tribunal de commerce de Saint-Etienne a prononcé, mercredi dernier, la liquidation de l’Imprimerie Forézienne.

Un coup dur pour les 23 salariés de l’entreprise. Surtout que le travail ne manquait pas. "On va fermer une société qui a encore un chiffre d’affaires de près de 4 millions" déplore le P-DG, Pascal Buclon. "Ça surprend tout le monde quand on dit ça, mais c’est la vérité."

Les raisons de cette liquidation ? "On a perdu un gros client, et donc une baisse d’activité de l’ordre de 20 %. On a perdu 1 million d’euros en un an, pour un chiffre d’affaires de 5,5 millions. On va fermer parce qu’on n'a pas la marge nécessaire pour faire tourner tout ça. On trouve pas plus de clients, les marges se sont effondrées, on vend pas cher, les banques ne suivent pas, un système logique d’effondrement."

Avec un chiffre d’affaires en progression pendant trois ans de l’ordre de 10 %, la baisse soudaine de l’activité a été impossible à rattraper. Les neuf licenciements et un départ volontaire consentis dans le cadre de la restructuration n’auront donc pas suffi à redresser les comptes.

Aujourd'hui ? "On prépare nos cartons, on jette nos archives, on range, on nettoie. C’est une fin."

Plus d'articles sur les chaînes :

Loire
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...