Smurfit Kappa s'apprête à dévoiler un nouvel emballage pour l'industrie alimentaire

Un tout nouveau type d'emballage permettrait d'empêcher la migration des dérivés pétroliers vers les aliments.

Le leader mondial de l'emballage à base de papier, Smurfit Kappa, a annoncé avoir mis au point une nouvelle solution d’emballage qui empêcherait la migration des hydrocarbures des emballages alimentaires.

Cette innovation, le Catcher Board MB12, utilise une technique qui crée un mécanisme de blocage sur toute la surface de l’emballage. Cela comprend aussi les bords coupés du carton, contrairement aux autres solutions dites barrières.
Cette nouvelle offre arrive au moment où la législation pourrait évoluer. L’Allemagne souhaite introduire une loi qui interdirait la présence de ces hydrocarbures pétroliers dans les aliments.

Smurfit Kappa précise que le Catcher Board MB12 est confectionné à partir d’éléments naturels et qu'il répond aux normes de durabilité en cours chez Smurfit Kappa. Il sera présenté sous la forme d’un panneau de particules avec couverture blanche (WLC ou White Lined Chipboard) et en carton compact.

D’après Smurfit Kappa : "en plus de stopper la migration de l’huile minérale sur l’ensemble de la surface de l’emballage, ce nouveau produit ressemble à un carton normal et réagit de la même façon au cours du processus de fabrication. Cela signifie que nos clients n’auront pas à modifier leurs processus d’emballage. La présentation du Catcher Board MB12 est une anticipation des besoins de nos clients.
Si la législation européenne relative aux matériaux en contact avec les aliments est introduite, Smurfit Kapa sera en mesure d’offrir un produit innovant qui répond aux nouvelles exigences réglementaires."

Le problème des dérivés pétroliers contenus dans l’encre et le carton d’emballage est connu depuis plusieurs années. Un laboratoire suisse avait mis en évidence la présence de certaines catégories d’huiles minérales dans les aliments secs conditionnés dans des emballages carton et papier.
Le magazine Que choisir avait repris cette problématique et confirmé, dans un article publié en octobre 2011, à l'aide de nouvelles analyses, la contamination des denrées alimentaires par les dérivés d'huiles minérales contenus dans les emballages en papier et carton du marché.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...