La réorientation du groupe KBA avance à grand pas

Le PDG du groupe allemand a précisé les mesures du plan Fit@All : suppression de postes, réorganisation et réorientation.

Lors de sa dernière assemblée générale, Koenig & Bauer AG (KBA) a informé ses actionnaires de l’avancée du programme Fit@All, programme mis en place en début d’année afin de rendre le groupe à nouveau rentable.

Durant les prochains mois, environ 1 100 à 1 500 postes sur 6 200 aujourd’hui seront supprimés. Pour environ 700 collaborateurs des sites de Mödling, de Ternitz en Autriche, Trennfeld et Wurtzbourg en Allemagne, des accords ont déjà été trouvés, soit sous forme de contrats de départ volontaire et de retraite anticipée ou sous forme de plans sociaux conclus avec les représentants du personnel.

En ce qui concerne l’usine allemande de Radebeul, un accord pour la suppression de 180 postes courant 2015 a également été trouvé. Pour le site de Frankenthal où la suppression de 200 postes est nécessaire, les négociations sont toujours en cours.

Bolza-Schünemann a également souligné que Fit@All n’était pas qu’un plan social : "Nous souhaitons, avant tout, obtenir des résultats satisfaisants quand nous faisons un chiffre d’affaires consolidé d’un milliard d’euros. Aujourd’hui, nos coûts fixes sont trop élevés par rapport à notre chiffre d’affaires. Notre volonté n’est pas de faire des économies jusqu’à l’implosion ou de fondre jusqu’à la totale disparition. C’est pour cela que la pénétration de nouveaux marchés pour augmenter notre chiffre d’affaires est également un des axes clés de notre programme de réorientation."

Il a mentionné les compétences prometteuses de KBA en impression de billets de banque, impression sur métal, procédés numériques et techniques de marquage et codage, ainsi que le savoir-faire de ses nouvelles filiales KBA-Flexotecnica S.p.A. et KBA-Kammann GmbH qui sont en cours d’assimilation.

Fit@All "implique la restructuration durable de notre cœur d’activité qui est la production et la vente de presses offset feuille et rotatives, ainsi qu’une adaptation des capacités de production à la nouvelle réalité du marché. Au-delà, le renforcement de notre activité dans des secteurs prometteurs à forte croissance est un des axes clés du programme."  

 

Le PDG, Claus Bolza-Schünemann a souligné l’importance du programme de réorganisation Fit@All pour l’avenir du groupe.

Claus Bolza-Schünemann a également indiqué une réorganisation du groupe afin de le rendre hautement flexible et décentralisé. Pour ce faire, des unités appelées "maisons de produit" dédiées à la production, les presses offset feuille, les rotatives et les machines spéciales seront créées. Elles géreront seules leur activité et seront responsables de leurs résultats.

Les filiales des marchés spéciaux sont déjà organisées en tant que sociétés indépendantes.

Pour le président du comité, Claus Bolza-Schünemann, ce programme de réorganisation et de réorientation portera ses premières fruits en 2015 et "le groupe enregistrera à nouveau, un bénéfice durable à compter de 2016 au plus tard."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...