KBA-France fête ses 20 ans, l'occasion d'un bilan

Alors que le constructeur allemand Kœnig & Bauer (KBA) célèbre ses 200 ans, sa filiale française fête son 20e anniversaire. L’occasion pour son directeur général Michel Faust, à la tête de l'entreprise depuis dix ans, de revenir sur ces dernières années.

L'aventure de KBA-France a débuté en 1994 avec huit personnes, à Tremblay-en-France, où se situe encore aujourd'hui le siège.

″Quand KBA-France a été inauguré en septembre 1994, il y avait seulement six presses Rapida sur le marché, deux Rapida 104 et quatre Rapida 72K" se rappelle son directeur général Michel Faust.

Aujourd'hui, le fabricant de presses offset compte en France environ 200 machines installées, dont 50 % dans l’impression labeur et 50 % dans l’impression d’emballages. Depuis sa création, la moitié des ventes est effectuée avec de nouveaux clients et le taux de renouvellement est supérieur à 90 %.

"Depuis 1994 et ceci jusqu’aujourd’hui, nous avons toujours eu une courbe de croissance très régulière″, explique Michel Faust. ″Nous avons senti un vrai décollage après la Drupa 2000 sur laquelle KBA a présenté sa nouvelle gamme de presses Rapida grand format qui a séduit grand nombre d’imprimeurs par la suite.″ KBA-France s'est alors imposé sur le grand format, un marché en pleine expansion à l’époque.

"Et à compter de l’année 2005, nous avons atteint des parts de marchés de plus en plus significatifs dans le format 70 x 100 et de plus en plus d’imprimeurs labeur nous ont fait confiance."

Après avoir conquis le marché du grand format, KBA poursuit son développement dans le moyen format avec la Rapida 75, une presse offset complètement redéfinie depuis la Drupa 2012.

Avec cette presse offset 50 x 70, ″nous avons bon espoir de capter des parts de marchés convenables dans ce segment, commente le directeur. En 2014, nous avons déjà installé une Rapida 75 quatre couleurs avec groupe vernis chez Bruno Caloone Imprimeur à Nœux-les-Mines (62) et une deuxième Rapida 75 quatre couleurs a été mise en route au mois de décembre dans les locaux des Hôpitaux de Paris à Charenton-le-Pont (94)."

Pour 2015, malgré un contexte économique difficile, KBA-France, vise "à rester leader" sur le marché du packaging.

"En ce qui concerne le segment labeur, plus touché par la crise des médias traditionnels, nous sommes confiants de pouvoir y gagner des parts de marché grâce à notre technologie avant-gardiste. Etant référencé auprès d’Impriclub depuis 2014, nous avons déjà pu gagner la confiance d’un certain nombre de sociétaires, tels que Pure Impression, l’imprimerie Normalisée, l’imprimerie Zimmermann, Escourbiac, Korus Edition et Iapca." 

 

(En photo : L'équipe de KBA-France, à Tremblay-en-France, fête ses 20 ans et remercie ses clients et partenaires pour la confiance qu’ils lui accordent.)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...