Les différentes tendances du marché de l'impression selon KBA France

Le siège de KBA-France est situé à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis

À l'occasion du 20e anniversaire de la filiale française du constructeur allemand, son directeur général partage sa vision du marché.

Michel Faust, à la tête de KBA France depuis dix ans, observe différentes tendances du marché des presses offset.

Tout d'abord, dans le secteur du packaging, le PDG constate, notamment dans le packaging du luxe, une accentuation du phénomène du sur-mesure industriel avec des configurations longues et complexes, ce dont ″l'usine KBA à Radebeul (en Allemagne, NDLR) est l'experte par excellence".

Et "les cartonniers qui produisent des emballages traditionnels en longue série misent, quant à eux, sur la vitesse et c’est ainsi qu’on voit apparaître de plus en plus de KBA Rapida équipées de systèmes non-stop et de logistiques qui tournent à 20 000 feuilles par heure, à l’exemple des Rapida 106-6+L de FP Pack (2013) et de C.E.C. Carmaux (2014)."

Concernant le labeur, pour le directeur, le secteur se tourne nettement vers les nouvelles technologies de séchage instantanée HR-UV/ LED-UV pour des configurations longues recto-verso ou en ligne. "Chez KBA, toutes les presses HR-UV sont aujourd'hui déjà LED-ready et nous pensons pouvoir proposer des configurations LED à des prix compétitifs dans un futur très proche."

Devant ces constats, bien que le contexte économique soit difficile, KBA-France, prévoit sur le secteur packaging de "rester leader". Et, "en ce qui concerne le segment labeur, plus touché par la crise des médias traditionnels, nous sommes confiants de pouvoir y gagner des parts de marché grâce à notre technologie avant-gardiste."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...