Aujourd'hui pas de quotidiens nationaux

Une grève lancée par les syndicats CGT a empêché les rotatives de tourner cette nuit.

Un mouvement de protestation est lié au "négociation sur l’évolution et le devenir des imprimeries concourant à la fabrication des quotidiens nationaux" indique le communiqué du syndicat.

Les syndicats CGT (SGLCE, SIP et BP-UFICT) en désaccord avec le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN) ont décidé hier de couper court aux négociations.

"Bien décidés à se faire entendre sur la charge de travail, la pénibilité, les aides à la presse, les investissements, les solutions sociales et d’emplois", les syndicats ont décidé d'une grève empêchant la parution des quotidiens datés de ce jour pour les journaux de nuit et datés du 4 pour ceux du soir.

D'aprés une source syndicale, se trouverait en discussion, notamment le sujet de la fermeture de l'Imprimerie du Monde et de l'imprimerie la Sicavic du groupe Amaury située à Saint-Ouen qui pourrait fermer d'ici 2018. Ces fermetures n'ont cependant pas encore été, à l'heure actuelle, officiellement annoncées en comité d'entreprise.

(Photo d'illustration)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...