Exacompta Clairefontaine, des bénéfices en forte hausse

Le groupe spécialisé dans les articles de papeterie et dont le siège social est à Étival Clairefontaine dans les Vosges, affiche des résultats en hausse pour 2014.

Le papetier Exacompta Clairefontaine vient de publier son bilan financier de l'année écoulée. 

Au 31 décembre 2014, le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 550,9 millions d'euros contre 524,6 millions l'année précédente. Le résultat opérationnel est, quant à lui, multiplié par quatre pour atteindre 21,5 millions d'euros (contre 5 millions en 2013). Le bénéfice net part du groupe est de 11,4 millions d'euros contre 4,2 millions en 2013. L'endettement net du groupe fin 2014 est de 6,4 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du groupe se compose du secteur papier avec un chiffre d’affaires de 249,5 millions (250,8 en 2013), du secteur de la transformation avec 418,6 millions (393,0 en 2013) et des opérations intersecteurs - 117 240 (-119,3 en 2013).

La France reste le marché numéro un du groupe (379,7 millions d'euros de ventes réalisés sur le territoire français).

Secteur papier

Après cinq années de décroissance, la consommation européenne de papiers d'impression et d'écriture non couchés à base de fibres neuves est restée stable en 2014.

"Une nette détente dans les prix des pâtes à papier issues de bois feuillu et d'eucalyptus peut expliquer ce répit qui risque de n'être que provisoire, car avec la chute en fin d'exercice de la valeur de l'euro vis-à-vis de l'US dollar, le cours de ces pâtes est reparti nettement à la hausse en Euros," commente le groupe.

Les cinq machines à papier ont produit 220 000 tonnes bobinées, soit 3 % de hausse.
Cette augmentation de production est due au "développement significatif de nos qualités pour les nouveaux types d'impressions et au suivi commercial intensif de nos clients", explique-t-il.

Secteur transformation

Pour répondre à un contexte peu favorable, Exacompta Clairefontaine va mettre en oeuvre plusieurs stratégies.
Le groupe va adapter les structures existantes à cette décroissance et renouveler les gammes de produits pour stimuler les ventes.

Exacompta souhaite également se diversifier vers de nouveaux marchés tenant compte de l'évolution des centres d'intérêt des consommateurs et des nouveaux moyens d'échanges liés aux technologies numériques. En 2014, il a d'ailleurs acquis la majorité du capital de la société Photoweb, un des leaders du marché du développement de photos (lire ici).

Perspectives pour 2015

En ce début d'année, la chute de l'euro s'est accentuée et la montée du prix des pâtes à papier qui en résulte pénalisera la rentabilité du groupe estime Exacompta.

"Par ailleurs, la consommation de papiers d'impression/écriture et d'articles de papeterie semble avoir repris sa tendance régulièrement à la baisse. L'industrie papetière continuera sa restructuration et Exacompta Clairefontaine a les moyens d'en rester un acteur important."

(Crédit photo : Exacompta Clairefontaine)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...