En réorganisation judiciaire, l'imprimerie Massoz est reprise par Unijep (Belgique)

Imprimerie Massoz

L'offre de reprise du groupe Unijep vient d’être validée par le tribunal de commerce de Liège. La moitié des collaborateurs de Massoz conserveront leur emploi.

L’imprimerie Alleur Printing, plus connue sous le nom d’imprimerie Massoz, vient d’être rachetée par le groupe liégeois Unijep. Cette reprise fait suite à une procédure de réorganisation judiciaire lancée cet été, une démarche qui vise à assurer la continuité des activités d’une entreprise en difficulté sous le contrôle des autorités judiciaires. Le tribunal de commerce de Liège a accepté mercredi 14 octobre la proposition de reprise du fonds de commerce de cette entreprise de renom en Région wallonne par Unijep.

Fondée dans les années 1930, l’imprimerie Massoz a connu une première faillite il y a plus de 20 ans suite à laquelle elle a changé de nom pour se dénommer Alleur Printing. L’entreprise familiale a alors rencontré une période plus prospère durant laquelle elle a réalisé de lourds investissements pour moderniser ses machines (pas moins de 5 millions d’euros rien que pour l’année 2006). Mais le dernier bilan de l’entreprise révélait des pertes d’un demi-million d’euros et des dettes de près de 4 millions.

Unijep, le nouveau propriétaire, est présent dans le secteur de l’imprimerie depuis 50 ans. Le groupe a déclaré qu’il maintiendrait l’emploi d’un salarié sur deux, soit 23 personnes. Et si le chiffre d’affaires augmente, il pourrait également réembaucher d’autres membres du personnel.

Avec cette reprise, Unijep, qui prendra le nom commercial d’Unijep Printing Group, souhaite rééquilibrer l’activité de Massoz et vise un chiffre d’affaires de près de 10 millions d’euros. « Notre ambition est de rendre cette nouvelle activité la plus prospère possible et de devenir le pôle d’impression de référence en Wallonie », a indiqué Filip Goevers, CEO d’Unijep. Unijep peut désormais compter sur un parc de 24 machines et sur 45 employés.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...