Mise à jour importante d'ArtiosCAD

Le logiciel référence des professionnels de la conception structurelle, du développement produit, du prototypage virtuel et de la fabrication d'emballages, sort dans une nouvelle version avec l'outil Canvas Design qui améliore le flux de production.

Esko déploie sa nouvelle version d'ArtiosCAD, une "évolution importante" de son logiciel de conception pour les emballages et la PLV. Elle permet aux designers de créer et produire plus rapidement des présentoirs ou des emballages multiéléments.

Cette version propose l'outil Canvas Design avec une série de nouvelles fonctionnalités. Elles améliorent le flux de travail de toutes les personnes impliquées dans la conception et dans la production de présentoirs et d'emballages multiéléments.

Avec cette évolution, les fabricants peuvent travailler sur un canevas de conception unique, tout en pouvant séparer les différentes parties.

Les designers ont besoin d'avoir tous les éléments d'un travail dans un seul document, pour avoir une vue d'ensemble. Mais les présentoirs toujours plus complexes comportent de plus en plus d'éléments, explique l'éditeur.

"Imaginez un présentoir de cinquante pièces, elles-mêmes constituées de différents supports ou matériaux. Concevoir chacune individuellement représente un véritable défi et quel casse-tête pour suivre chaque élément à la trace !, explique Richard Deroo, responsable de la produit et design structurel d'Esko. Ces améliorations rendent la conception multiéléments plus facile que jamais."

Par exemple, si un présentoir est créé, seules les parties qui doivent recevoir des créations peuvent être envoyées aux graphistes, plutôt que le présentoir entier. Il est même possible d'ajouter au flux des éléments qui ne font pas partie de la conception proprement dite, comme une palette pour le transport ou la quincaillerie d'assemblage.

Toutes ces nouvelles améliorations sont disponibles dans ArtiosCAD 14.1.1, dès à présent et la mise à niveau est gratuite pour les clients ArtiosCAD ayant souscrit un contrat de maintenance.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...