Importante mise à niveau du logiciel de contrôle de la rotative M-600 de Goss

Plus de 400 rotatives M-600 sont installées dans le monde.

L'Omnicolor II présente de nombreuses améliorations et nouvelles fonctionnalités.

Le constructeur Goss propose une mise à niveau du logiciel de contrôle Omnicolor destiné aux rotatives 16 pages M-600.

Ce nouveau logiciel, baptisé Omnicolor II, optimise la mise en couleur, corrige les problèmes d’obsolescence potentiels de certains composants, améliore significativement les délais de production et permet également une réduction de la gâche de 20 à 50 % selon le constructeur.

Les nouvelles fonctionnalités découlant de Omnicolor II ont été spécifiquement conçues pour augmenter le degré d’automatisation des processus.
Il est, par exemple, désormais possible de prérégler la rotative directement à partir des données CIP3 ce qui réduit le processus à une seule étape au lieu de trois, limitant ainsi les risques d’erreur.

La gâche est réduite grâce à un préréglage précis des vis d’encrier par l’interface prépresse (fichier CIP3), une réaction plus rapide et fiable des vis d’encrier et il est possible de régler toutes les vis d’encrier simultanément. 
De plus, l'Omnicolor a une fonctionnalité d'auto-apprentissage : en enregistrant tous les paramètres du travail en cours d'exécution, l'OmniColor va, job après job, affiner le préréglage en tenant compte de l'encre, du papier et des spécifications des zones pour des résultats optimaux.

Un outil de calcul du retour sur investissement

Après un examen de la rotative d’une journée effectué par Goss, la mise à niveau s’effectue sur deux à quatre jours, "pour un investissement à moindre coût".

La mise à niveau Omnicolor II utilise les composants standard du système de contrôle Goss Omnicon, jusque sur les configurations les plus imposantes, comme les rotatives Sunday 5000 96 pages installées chez Polestar, au Royaume-Uni.

Pour aider les clients à évaluer les gains apportés par l’Omnicolor II, le constructeur propose un outil de calcul du retour sur investissement.

"Les avantages dont peuvent tirer profit les clients avec cette mise à niveau sont ainsi mis en évidence, quel que soit leur modèle de production actuellement en place, affirme Rutger Jansen, directeur Service clients de Goss International Europe. Ensemble, nous déterminons le nombre moyen de travaux et les temps de calage actuels, puis comparons ces données au coût d’investissement afin de calculer les gains escomptés."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Bruno Berthelot - 07 Décembre 2015
Jolie présentation de l'évolution Omnicon mais s'il est utilisé par des opérateurs non qualifiés,et surtout sur les bases d'impression, je doute que les pourcentages annoncés soient les mêmes. Une rotative ne sera jamais un photocopieur!
Herve Chaize - 27 Octobre 2016
un beau mensonge, cela apporte rien en terme de gche,il remplace le cptronic qui n'est plus fabriqu .
Ajouter un commentaire...